Mediaterre

   

19 novembre: journée mondiale des toilettes


Ce lundi 19 novembre, c'est la journée mondiale des toilettes. La cause prête à sourire au premier abord, et pourtant, une femme sur trois dans le monde n'a toujours pas accès à des latrines salubres et privées. Une problématique lourde de conséquences, sécuritaires, sanitaires et aussi économiques.

Un rapport parrainé par l'ONG WaterAid révèle qu'une femme sur trois dans le monde n'a pas accès à des toilettes salubres. En Afrique, il s'agit de 70% des femmes. Des rapports publiés par Amnesty International et les Nations Unies vont encore plus loin : "La nécessité de s'éloigner de la maison pour aller chercher de l'eau pour la famille expose les femmes et les filles à des risques de harcèlement sexuel ou de viol. Ces risques existent aussi pour les femmes qui n'ont pas accès à des toilettes proches et salubres et qui doivent chercher un endroit isolé pendant la nuit". Dans deux bidonvilles de Delhi, des femmes ont cité des cas spécifiques de fillettes de moins de dix ans qui ont été violées alors qu'elles allaient aux toilettes publiques.

La journée mondiale des toilettes est intimement liée à la cible 7.C des objectifs du Millénaire pour le développement qui est de réduire de moitié, d'ici à 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès à un approvisionnement en eau potable ni à des services d'assainissement de base.

Selon les plus récentes indications, on constate que :

- Le monde devrait dépasser la cible concernant l'eau potable, même si plus d'une personne sur dix n'y aura toujours pas accès en 2015.

- Les populations pauvres et rurales restent désavantagées en ce qui concerne l'approvisionnement en eau potable.

- Près de 2,6 milliards de personnes n'ont toujours pas de toilettes à chasse d'eau et d'autres formes d'assainissement amélioré.

- Les disparités entre zones rurales et urbaines diminuent pour la couverture de l'assainissement.

- Dans certaines parties de l'Asie du Sud, les ménages les plus pauvres ne bénéficient toujours pas d'un assainissement amélioré.

Photo : Filles marchant vers un bloc sanitaire nouvellement construit dans le district Mhondoro, Zimbabwe. UNICEF/ZIMA2011-00009/Giacomo Pirozzi

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0