Mediaterre

   

Phase 2 du projet Réseau Afrique-USA des centres d'excellence en sciences et technologies de l'eau et de l'environnement


          En avril 2013, va débuter la mise en oeuvre de la phase 2 du projet dénommé projet du réseau Afrique - USA des centres d'excellence en sciences et technologies de l'eau et de l'environnement obtenu par l'Institut international d'ingénierie (2iE) au Burkina. Lequel projet vise à mettre en place et à développer un partenariat solide entre les Etats-Unis d'Amérique et de prestigieuses Institutions d'Etudes Supérieures d'Afrique de l'Ouest. Avant cette date, les différents acteurs, au nombre de 55, venus des structures et pays suivants : 2iE, Tuskegee University (Alabama), USA, Burkina Faso, Bénin, Ghana, Mali, Niger, Guinée Conakry, Sénégal et Togo vont, pendant deux jours (25 au 27 février 2013), échanger sur les leçons apprises, les meilleures pratiques et les insuffisances décelées au cours de la mise en oeuvre de la phase 1.

         Pour cette première phase, 2iE a pu bénéficier de six des neuf priorités établies par le programme conjoint Afrique-Enseignement supérieur des USA à savoir : la mise à niveau des facultés, le développement du contenu d'enseignement, la mobilisation de la diaspora africaine évoluant dans les sciences, le développement de la recherche, de la technologie et de la capacité de résolution des problèmes, le renforcement des relations secteur public - secteur privé - ONG, et l'amélioration des conditions d'enseignement et de recherche dans les institutions partenaires. Les domaines d'activités et de compétences relèvent des sciences de l'eau, de l'assainissement, de l'environnement, de l'industrie minière, de l'agriculture, de la sécurité alimentaire et du changement climatique. Le Directeur général adjoint de 2iE, le Pr Amadou Hama Maiga a, dans son mot introductif, révélé l'importance d'un tel projet pour des pays comme les nôtres. Pour lui, les questions liées à l'accès à l'eau potable, à l'assainissement, à l'environnement, aux changements climatiques... sont de nos jours des priorités pour nos gouvernants.

Selon le Pr Maiga, il appartient aux chercheurs d'apporter un début de solution à ces problématiques. C'est en cela qu'il a salué ce partenariat qui a permis à 2iE de bénéficier de ce projet et d'être aujourd'hui le principal partenaire africain. Aux maires ou à leurs représentants présents, qui s'occupent des questions citées plus haut quotidiennement dans leurs cités, le Professeur a souligné qu'il est attendu d'eux des propositions concrètes pour une amélioration de leurs différentes villes. Il est prévu, au cours de cet atelier, la présentation du rapport d'activités de la phase 1, la présentation de la phase 2, des sessions en groupes sur des thématiques en rapport avec les objectifs du projet et une visite de sites et laboratoires de 2iE.

Source: Le Pays (quotidien du Burkina Faso)

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0