Mediaterre

   

Une île en Tanzanie bénéficie désormais d'un accès à l'énergie renouvelable


Une communauté kenyane bénéficiera bientôt d'un mini-réseau solaire de 1,5 kW installé par PowerGen, une société d'énergie renouvelable primée pour ses services auprès des communautés éloignées. Le projet est financé par une subvention du Centre d'Innovation Climatique du Kenya (KCIC) et GVEP fournira des services de conseils aux entreprises. Au cours des deux dernières années, la société a installé 24 micro-réseaux dans plusieurs communautés et a développé plus de 25 projets communautaires à travers l'Afrique de l'Est.

Powergen, Powerbox, Kiwa Island, InstallationLes pays en voie de développement sont de plus en plus en demande de micro-réseaux. L'Agence Internationale de l'Energie estime que pour atteindre une électrification universelle, 55% de l'énergie produite jusqu'en 2030 devra provenir de sources d'énergie décentralisées, 90% étant renouvelables.

Seulement 20% de la population kenyane a accès à une source d'énergie, laissant 35 millions de personnes sans électricité. 7% des personnes vivant en zones rurales sont connectées au réseau national et 93% d'entre elles dépendent de lampes à pétrole pour éclairer leurs foyers.

D'un point de vue commercial, il est judicieux d'électrifier les zones rurales à partir de micro-réseaux puisque ce sont des systèmes faciles à distribuer et installer. Au Kenya, un nouveau projet de loi est en cours qui, si adopté, permettra aux entreprises privées de distribuer l'électricité, offrant aux consommateurs plus choix et une meilleure qualité de services.

Le nombre de sociétés qui cherchent des moyens de fournir des services énergétiques ne cesse d'augmenter au Kenya. PowerGen Renewable Energy, fondée par trois entrepreneurs à Nairobi en 2011, fait partie de ces derniers mais était initialement connue sous le nom WindGenPower East Africa et fabriquait des petites éoliennes. Mais lorsque les prix du solaire ont chuté, la société s'est tournée vers ce secteur et est devenue PowerGen en 2013.

PowerGen a jusqu'ici installé 24 micro-réseaux solaires avec une capacité totale de plus de 70 kW - 22 au Kenya et 2 en Tanzanie. Leur objectif est d'accélérer l'électrification rurale en fournissant des infrastructures énergétiques durables aux collectivités hors-réseau, à travers un système de répartition.

La société installe des systèmes solaires au coeur des communautés, fournissant ainsi un accès à l'électricité aux maisons et commerces environnants. Chaque client paie une redevance de raccordement et reçoit un panneau comprenant un disjoncteur, une ampoule et une sortie.

“Les clients qui souhaitent être connectés au micro-réseau payent une taxe de $10, une somme bien moins importante que les $350 - $700 que les utilisateurs sont tenus de payer pour être connectés au réseau électrique national. Ils peuvent également utiliser plusieurs appareils électriques à la fois, au même titre que les personnes rattachées à la grille nationale", explique Eve Meyer, Chef des opérations de PowerGen.

“Les compteurs intelligents que nous installons permettent aux clients de payer pour l'électricité en utilisant leur crédit téléphonique; ils peuvent également utiliser leurs portables pour vérifier leur solde restant. Lorsque leur crédit est à court, un message de notification est directement envoyé par SMS pour signaler qu'il faut recharger. Les compteurs stockent les données d'utilisation ainsi que la tension et la température des batteries, permettant à PowerGen de surveiller l'ensemble du système à distance”, explique Meyer.

En Octobre 2013, PowerGen a été sélectionné pour recevoir le soutien du Centre d'Innovation Climatique du Kenya (KCIC), une structure fournissant des services d'incubation, de renforcement des capacités et d'accès au financement aux entrepreneurs kenyans qui développent des solutions innovantes dans le secteur de l'énergie, de l'eau et de l'agroalimentaire, pour répondre au changement climatique.

En plus du soutien financier, la société a reçu une aide pour identifier les sites potentiels pouvant accueillir des micro-réseaux à travers le pays. GVEP, l'un des partenaires du KCIC, a fourni des conseils financiers et un soutien au développement.

En juillet 2014, PowerGen a identifié l'Île de Kiwa, une petite île à environ 500 mètres de la rive du lac Victoria à Homa Bay County, Kenya, comme un site viable pour installer un micro-réseau. L'Île de Kiwa n'est pas connectée au réseau national, alors que la ville voisine de Ndhiwa l'est. Etant très difficile de rattacher l'île au réseau national, Kiwa n'était pas prête d'obtenir un accès à l'électricité, tout comme la plupart des zones reculées au Kenya.

Avoir accès à l'électricité pour la première fois a transformé la vie des habitants locaux. Parmi eux se trouve George Otieno, un jeune homme de 26 ans qui dirige une entreprise de divertissement. Depuis la création de son entreprise en 2014, il a été forcé de fermer ses portes plus tôt due au manque d'électricité, en dépit d'une clientèle abondante. Mais tout a changé lorsqu'il a été rattaché au micro-réseau de PowerGen.

“Quand j'ai commencé ce métier, j'ai acheté un panneau solaire de 80W et une batterie pour alimenter ma chaîne Hi-Fi toute la nuit. Puisque je possède également un bar, la plupart de mes clients viennent en fin d'après-midi pour se détendre après une longue journée de travail. Cependant, le panneau solaire ne pouvait fournir de l'énergie que jusqu'à 22 heures les bons jours, et parfois plus tôt en fonction de la force du soleil. Je ne pouvais donc pas compter dessus les jours de pluie. Cela a eu un impact négatif sur mes ventes”, dit-il.

Otieno, qui s'est porté volontaire pour avoir le micro-réseau de 1,5 kW installé sur ses terres, est très heureux puisque cela a aidé son entreprise à décoller.

“J'ai même acheté une télévision pour divertir mes clients, dont la plupart viennent regarder les informations et les matchs de football. Aujourd'hui, je reste ouvert aussi tard qu'1h du matin et je sers près de 60 clients par jour”, dit-il.

Les micro-réseaux de PowerGen sont fiables car, contrairement au réseau national, ils ne sont pas soumis à autant de pannes et coupures. La communauté bénéficie d'un accès à l'électricité et les enfants peuvent désormais étudier le soir, sans se fatiguer les yeux ni inhaler la fumée toxique provenant des lampes à pétrole. La plupart des ménages ont également acheté des appareils tels que des téléviseurs et des réfrigérateurs.

La demande en électricité augmente de plus en plus à travers l'île. PowerGen surveille l'utilisation des habitants afin de déterminer combien de personnes supplémentaires peuvent être raccordés au micro-réseau.

“Nous sommes fiers de soutenir les entreprises innovantes avec des modèles d'électrification rurale durables”, déclare Felix Magaju, Manager CIC chez GVEP. "Nous pensons que ce modèle fonctionne très bien et a  beaucoup de potentiel pour être reproduit dans d'autres pays en voie de développement.”

Aujourd'hui, plus de 700 ménages et entreprises, c'est à dire environ 5000 personnes, bénéficient des micro-réseaux de PowerGen au Kenya.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0