Mediaterre

   

L'acidification des océans altère le métabolisme des bactéries


Des chercheurs du CSIC-Institut des Sciences de la Mer et de la Linnaeus University de Kalmar (Suède) ont découvert que l’acidification des océans avaient des conséquences sur la santé des écosystèmes marins, impactant le métabolisme des bactéries marines.

Les émissions anthropogène de dioxyde de carbone (CO2) altèrent la chimie des eaux des océans, conduisant à leur acidification progressive. Les bactéries marines, présente à hauteur d’un milliard par litre d’eau, jouent un rôle crucial dans le cycle de vie d’éléments chimiques essentiels tels que le carbone, l’azote et le phosphore, ainsi que dans la synthèse de vitamines indispensables pour certains organismes marins.
Des chercheurs du CSIC-Institut des Sciences de la Mer et de la Linnaeus University de Kalmar (Suède) ont découvert que cette acidification affectait les bactéries marines. En effet, elles se voient obligées de dépenser plus d’énergie afin d’activer des mécanismes biochimiques capables de contrer le stress lié à l’acidification.

Communiqué du Ministère
Lire aussi l'article de la revue Nature Climate Change (an)

Source : diplomatie.gouv.fr

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0