Mediaterre

   

La libre circulation des hommes et biens enfin acquise en Afrique centrale


Désormais, les Camerounais, les Centrafricains, les Congolais, les Équato-Guinéens et les Tchadiens peuvent se rendre au Gabon sans visa pour des séjours n'excédant pas trois mois. Les ministres gabonais de l’Intérieur et de la Défense ont signé le 06 octobre dernier, une circulaire conjointe autorisant la libre circulation des ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) en République Gabonaise. Un mois après, le 30 octobre, c'était autour de la Guinée équatoriale de prendre une mesure similaire.

Ces  décisions sont donc perçues comme de petites révolutions. Le Gabon et la Guinée Equatoriale étaient jusqu’ici parmi les pays qui bloquaient la libre circulation dans la Cemac. A la différence du Tchad et de la République Centrafricaine, qui eux autorisent l'entrée dans leur pays, aux ressortissants Cemac, quelle que soit la pièce d'identité (passeport ou carte nationale d'identification) qu'ils présenteraient. Au Gabon et en Guinée, il faudra cependant avoir un passeport biométrique pour entrer. Il n'empêche que la libre circulation dans le 6 pays d'Afrique centrale, zone Cemac, est acquise.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0