Mediaterre

   

La Zone Média des objectifs de développement durable connecte la jeunesse mondiale pour inspirer l'action


“Les jeunes n’attendent pas d’invitation. Quand nous voyons un problème – nous agissons”, a déclaré Jayathma Wickramanayake, envoyée du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse, donnant le coup d’envoi de la Zone Médias des objectifs de développement durable en marge du Forum de la jeunesse du Conseil économique et social.

En marge du Forum des 30 et 31 janvier, la Zone Médias des objectifs de développement durable est devenue un espace animé où les jeunes peuvent échanger des idées, des expériences et des opinions et présenter leurs efforts pour atteindre les objectifs de développement durable. Diffusée en direct et amplifiée sur de multiples canaux de médias sociaux, la Zone a permis aux jeunes de tous les coins du monde de s’engager et de participer aux discussions du Forum des jeunes.

La brave déclaration d’ouverture de l’Envoyé de la Jeunesse a donné le ton des deux jours de débats animés qui ont eu lieu à la Zone, et que la militante des jeunes Salina Abraham a résumés lors de la séance de clôture: “Les actions parlent plus que les mots. Et les deux derniers jours ont tous été des jours d’action. De vraies personnes, de vrais succès, de vraies barrières.”

Les jeunes demandent à être entendus 

Le Forum des jeunes de cette année a souligné la nécessité d’impliquer les jeunes dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Comme l’a souligné Marie Chatardová, Présidente du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), le Forum est le plus grand rassemblement de jeunes qui leur permet d’avoir un contact direct avec les représentants de gouvernements aux Nations Unies.

“Le Forum attire des jeunes qui ont déjà pris des engagements positifs et effectue des changements dans leurs communautés. Ils peuvent montrer l’exemple à d’autres”, a déclaré Mme Chatardová lors de la séance d’ouverture de la Zone Médias des ODD.

La population actuelle des jeunes – 1,8 milliard – est la plus grande que le monde ait jamais connue, mais selon Mme Wickramanayake, les jeunes sont largement exclus de la prise de décision et réduits à un slogan vide. “En ayant un grand nombre de personnes qui viennent à l’ONU, nous produisons un impact visuel que nous sommes ici. Nos voix comptent et nos voix doivent être entendues “, a-t-elle déclaré.

Mme Wickramanayake a ajouté que les jeunes n’utilisent pas leurs voix pour exprimer leurs griefs ou se plaindre, mais pour proposer leurs idées et solutions à certains des défis les plus urgents du monde. Elle a souligné l’importance de donner plus d’espace aux jeunes pour participer à la mise en œuvre des ODD.

“Nous parlons de ne laisser personne de côté, mais si nous ne mettons pas en pratique cette expression, les jeunes quitteront l’ONU”, a t-elle déclaré.

Communiqué de l'ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0