Mediaterre

   

Un réseau international des journalistes des questions liées aux CTD officiellement lancé par l'AIMF à Ouaga (Burkina Faso)


Le Réseau des journalistes spécialisés dans le développement local et urbain, la démocratie locale et la décentralisation (RJ3D) est le nom du regroupement que l’Association internationale des maires francophones (AIMF) a lancé, le 22 février 2018 dans la capitale burkinabé.

En effet, dans l’objectif de pallier les obstacles à la prise en compte dans les médias les sujets relatifs à la décentralisation, la démocratie locale, la fiscalité locale, la mobilité urbaine, les changements climatiques, le logement, la gestion des déchets, l’accès à l’eau et à l’énergie, le développement local, de manière générale les problématiques liées aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD), l’AIMF, représenté par son secrétaire permanent Pierre Baillet, a impulsé la création de la RJ3D au cours de la Conférence annuelle du Partenariat stratégique AIMF-UE (Union européenne) axée sur le thème : «Bâtir des coalitions au service du développement local» dans capitale burkinabé, les 22 et 23 février 2018.

Sont intervenus à l’occasion, pour édifier les participants (élus locaux, journalistes, responsables de l’AIMF et de l’UE…), le journaliste et écrivain nigérien, Seidik Abba, et le président du Réseau des médias pour la décentralisation de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), le Béninois Franck S. Kinninvo.

Dans une démarche de la mise sur pied de ce réseau, il faut relever qu’une page Facebook a été créée depuis octobre 2017, animée par une centaine de membres.

Bien plus, les assises de Ouaga ont marqué le point de départ du renforcement des liens des élus locaux francophones avec les écoles de journalisme. A cet effet, le Directeur de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication (ESSTIC) au Cameroun, le Pr Laurent-Charles Boyomo Assala, a été convié au conclave du ‘’pays des hommes intègres’’.

Ce fut l’occasion pour l’universitaire camerounais de présenter les offres disponibles à l’ESSTIC destinées à former de manière spécifique les journalistes sur des questions telles que le développement durable, les relations publiques, le développement local, la démocratie locale…

Dans un continent où les élus locaux sont visiblement appelés à préparer des plaidoyers afin de faire prendre en considération leurs difficultés au quotidien, les intervenants du jour ont à l’unanimité reconnu que le RJ3D arrive à point nommé.

Il a été ainsi demandé aux élus locaux des pays francophones de se l’approprier pour cheminer vers le développement local durable. Pour leur plein épanouissement, il est impératif que «les maires s’ouvrent aux médias», a recommandé un intervenant.

«Les journalistes ont un rôle essentiel pour épauler les maires afin que leurs problématiques avancent et que leur autonomisation gagne en puissance», a renchéri Pierre Baillet. Et pour conclure, le secrétaire permanent de l’AIMF a promis aux futurs membres du RJ3D un apport, en termes de formation et d’information.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0