Mediaterre

   

Les premiers produits du projet "Ongola FabLab" sont là...


26 jeunes camerounais recrutés au sein des associations d’encadrement des jeunes défavorisés, viennent de recevoir des parchemins de fin de formation à la fabrication numérique. Une consécration après 9 mois de formation sur le campus de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Yaoundé. C'est ainsi la sortie, ce 30 mars 2018  de la première cuvée de FabLab. 

Il s'agit d'un concept de l'AUF qui consiste à outiller des jeunes scolarisés ou non à la fabrication numérique afin de générer des emplois. La cible est donc constituée de jeunes diplômés sans emploi et souhaitant mener des activités génératrices de revenus ; jeunes  défavorisés, jeunes sortis du système scolaire ; étudiants ; start-upers et artisans du numérique ; enseignants-chercheurs ; enseignants-chercheurs et employés des entreprises.

A l'occasion de leur sortie, les apprenants ont présenté entre autres, leurs capacités à faire des gravures sur bois, des appareils de transfert de température, des capteurs solaires à système de rotation pour rechercher le soleil. Présidant cette cérémonie de remise de parchemin, la ministre camerounaise des Postes et Télécommunication a encouragé l'AUF à multiplier ces ateliers dans d'autres régions du pays. Surtout celles du grand Nord du pays et de l'Est qui regorgent des jeunes désœuvrés et qui sont plus exposés aux activités terroristes. L'Ongola Fab lab est financé par la Fondation Orange. 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0