Mediaterre

   

Félicitations au Porteur d'espoir : Vincent Boisclair !


La Bourse Porteur d’espoir, offerte par l’organisme Jour de la Terre, récompense une personne âgée entre 16 et 25 ans pour se précieux efforts et réalisations en lien avec l’environnement. Le programme Porteur d’espoir existe depuis 2007 et a pour mission d’offrir une voix aux jeunes afin de mettre à l’avant-scène leurs initiatives vertes au service de leur communauté et du Québec.

Cette année, le grand finaliste et récipiendaire du prix Porteur d’espoir 2018 est Vincent Boisclair, cofondateur du projet Itin’ERE. Étudiant au baccalauréat en Environnement à l’Université de Sherbrooke, Vincent s’est impliqué de nombreuses façons en environnement et dans le mouvement étudiant au cours des dernières années.

L’étudiant a été l’instigateur et le coordonnateur du comité Frigo Free Go, un organisme communautaire qui permet de réduire le gaspillage alimentaire et de sensibiliser la population à l’égard de cet enjeu. Avec un réfrigérateur libre-service, les étudiant(e)s de l’Université de Sherbrooke peuvent s’approvisionner et s’alimenter gratuitement. Vincent souligne que cette initiative « renforce la participation citoyenne au sein de l’établissement universitaire en plus de réintégrer les rejets alimentaires dans le circuit de la consommation ». 

Vincent s’est également impliqué politiquement dans le cadre des élections municipales de 2017 en mobilisant les citoyen(ne)s à Sherbrooke. Notant un important manque de transport actif utilitaire dans la ville, il a créé un mouvement populaire, Priorité aux transports actifs, formé d’étudiant(e)s engagé(e)s voulant mettre de l’avant cette priorité. Une pétition a alors été créée durant la campagne afin de promouvoir le transport actif et faire accroître la place de l’environnement dans le débat municipal.

Aujourd’hui, Vincent s’implique principalement dans le projet Itin’ERE qui combine un atelier itinérant (Itin’) et l’éducation relative à l’environnement (ERE). À l’automne 2017, Vincent a contacté son collègue étudiant Rémi Proteau avec qui il a lancé l’idée de créer et de présenter un atelier d’éducation relative à l’environnement dans les écoles primaires.

Pour concrétiser leur projet, les étudiants sherbrookois ont fait appel à plusieurs expert(e)s et professeur(e)s universitaires en éducation relative à l’environnement, en philosophie pour enfant et en philosophie pragmatique. Les deux entrepreneurs ont également consulté des étudiant(e)s en communication pour élaborer un plan de communication susceptible de faire rayonner le projet et lui accorder une visibilité plus grande dans le milieu scolaire.

De janvier à avril 2018, Vincent Boisclair et Rémi Proteau parcourent la province : Québec, Sherbrooke, Montréal, Lévis, Trois-Rivières, Saguenay, Rivière-du-Loup et Gaspésie sont à leur itinéraire. La tournée éducative a pour objectif de semer une réflexion sur les questions environnementales chez les jeunes citoyens du primaire pour former des écocitoyen(ne)s. Orientée principalement vers la réflexion critique, le changement et le dialogue, l’activité ludique se déroule en deux temps :

  • Les élèves doivent imaginer leur cour de récréation de rêve tout en incarnant différents personnages. Certains personnages utilisent la nature, d’autres souhaitent lui donner une voix.
  • Les élèves sont invité(e)s à jouer des parties d’improvisation. Les thématiques mènent à discuter de la place à accorder à l’environnement.

Enfin, dans un souci de démocratisation de l’éducation relative à l’environnement, les deux jeunes fondateurs de Itin’ERE offrent l’atelier bénévolement. Cette accessibilité permet à plusieurs élèves de profiter des valeurs éducatives et environnementales. D’ailleurs, plus de 800 élèves provenant de 35 écoles ont eu la chance de participer à l’atelier depuis le mois de janvier 2018.

Toutes nos félicitations aux finalistes du programme Porteur d’espoir !

Depuis ses débuts, ENvironnement JEUnesse a contribué au programme Porteur d’espoir en agissant à titre de membre du jury. Encore cette année, ENvironnement JEUnesse a pris part à l’analyse des dossiers de candidature soumis par des jeunes engagé(e)s en environnement.

Ainsi, toute l’équipe d’ENvironnement JEUnesse tient à souligner et à féliciter l’implication significative d’Alix Ruhlmann, d’Elise Guerrero et de Marilie Cantin qui sont finalistes du prix Porteur d’espoir 2018.

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC] 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0