Mediaterre

   

Le 5ème Congrès ELECTRIC-ROAD se tiendra à Nantes - Cité des Congrès - les 18 & 19 juin 2018


Nantes accueille ELECTRIC-ROAD

Sous le patronage du Ministère chargé des Transports et la participation de la Région Pays de Loire, du département Loire Atlantique et de Nantes Métropole et en présence de la Ministre des Transports, Madame Elisabeth Borne, les acteurs de la mobilité électrique seront à Nantes pour le 5ème Congrès ELECTRIC-ROAD.

 

Les 18 et 19 juin, cet événement national, permettra de mettre en avant l'implication et les innovations et la dynamique de la ville et sa région dans le domaine et de mettre en avant les acteurs de la filière mais aussi les transformations industrielles, sociétales et politiques qui impactent et impacteront le monde de la mobilité bouleversé par la nouvelle donne électrique.

ELECTRIC-ROAD permettra de faire le point sur les avancées technologiques et sur le développement d’une mobilité propre pour tous les types de transports. Organisé sur deux jours, le congrès propose un programme de conférences, d’exposition, d'essai et de networking autour de l’avenir de la mobilité électrique et son écosystème infrastructurel.

 

La métropole nantaise et sa région accélèrent leurs projets dans l’électro-mobilité.

Ambition : devenir le premier pôle régional de France dans la mobilité durable.

Pour réduire de 50 % ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030, Nantes Métropole va notamment investir un milliard € pour développer des solutions de mobilité durable dans le cadre de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Parmi les 33 engagements pris par la métropole nantaise dans de nombreux domaines, celui de la mobilité électrique est prioritaire. Alors que le transport représentait 42 % des émissions de gaz à effet du territoire en 2014 selon Air Pays de la Loire, la métropole met ainsi le paquet pour développer des solutions de mobilité plus durables. Outre l'accélération de ses flottes de véhicules propres, Nantes vise également l'abandon des bus diesel d'ici à 2020 au profit d’une motorisation électrique. Pour cela, elle vient de commander 20 bus bi-articulés 100% électriques au constructeur suisse Hess. Pour pouvoir assurer un très haut niveau de service, la commande nantaise sera dotée de la recharge très rapide en station-flash, une première nationale ! Hess fournira en effet le système de recharge ultra-rapide TOSA actuellement en cours de test à Genève. Attendus dès l'automne 2018, les premiers e-busway seront mis en service à la rentrée 2019.

 

Incitation fiscale à l’achat d’un véhicule électrique

Comme sa capitale, la région Pays de la Loire montre sa forte volonté de développer la mobilité durable. La région qui ambitionne d’en devenir la première région de France, mise aussi sur le véhicule électrique. Avec 192 millions d'euros sur cinq ans, dont 71 millions de fonds européens, le plan transition énergétique de la région a pour but d'accélérer le passage aux énergies vertes. Parmi les cinq objectifs majeurs de cette feuille de route sur la période 2016-2021, les mobilités alternatives, et notamment électriques, tiennent une place prépondérante grâce à une enveloppe de 35 millions €. Pourtant, la région part de loin. La fréquence d'utilisation de l'automobile (71%) y est plus élevée que dans les autres territoires (hors Île-de-France), tandis que les parts de véhicules hybrides (5%) ou électriques (entre 1,5% et 2%) restent très minoritaires. D’autant qu’au niveau national, la voiture électrique a le vent en poupe. Selon l’Avere France, tous les segments du marché du véhicule électrique ont été en nette hausse en mars dernier. Les ventes de véhicules électriques particuliers ont atteint un niveau inégalé depuis 2010 et enregistré une progression de 41,60% et les véhicules électriques utilitaires une hausse de 26,21% ! Pour rattraper son retard et s’inscrire dans cet élan, la région nantaise multiplie aujourd’hui les initiatives en la matière dans le transport des personnes et des marchandises. Pour inciter l’achat de véhicules électriques, le Conseil régional s’engage avec le bonus régional sur la carte grise qui exonère la totalité des frais de la taxe régionale de la carte grise pour l’achat d’un véhicule électrique.  En 2016, le coût global de l’exonération a représenté près d’un million € pour la Région. Cela représente 48 € par cheval fiscal. Par exemple, le bonus régional sur le coût de la carte grise d’une petite citadine (environ 2 chevaux) est de 96 € et de 336 € pour une familiale (environ 7 chevaux).

 

549 bornes publiques de recharge en 2018 sur le territoire régional

Mais pour rouler électrique, encore faut-il avoir l’assurance de pouvoir recharger facilement son véhicule, quels que soient ses trajets : longs, courts, en ville ou en campagne… Pour ce faire, la Région cofinance également l’installation d’un ambitieux réseau de bornes publiques de recharge pour les véhicules électriques, opérées par les syndicats départementaux d’énergie. Elle vient d’ailleurs de voter une aide de près de 900 000 euros, correspondant à 35 nouvelles bornes de recharge ! L’objectif est d’atteindre 549 bornes publiques en 2018. Ce qui réduirait la distance maximale entre deux points de recharge à 80 kilomètres. La Communauté de communes du Mont des Avaloirs (CCMA) qui a lancé son propre service d'auto-partage électrique en milieu rural doit y contribuer. Fin 2017, on recensait déjà près de 430 installations de recharge à l’échelle de la région.

 

ELECTRIC-ROAD, Le rendez-vous grand public et professionnel pour se connecter et avancer dans l'électro-mobilité

Une exposition, des exclusivités et des démonstrations pour tous

>>Exclusivités

Eco Solar Breizh, association d'origine bretonne de partenaires publics et privés, dévoilera en simulation virtuelle 3D, Heol, son prototype de véhicule électrique solaire de compétition. Celui-ci s'inscrit dans un plus large projet de véhicule biplace électrique solaire urbain autonome qui devrait voir le jour en 2019.

La société Israëlienne ElectReon présentera sa technologie inédite (DWPT, Dynamic Wireless Power Transfer) une recharge dynamique par induction de véhicules électriques en cours de déplacement par transfert d'énergie sans fil, à l'aide de bobines magnétiques insérées dans la chaussée.

EDF présentera la navette NAVYA qui s’installe à Nantes, et la « blockchain » au service de la mobilité électrique !

 

>>Véhicules

Nissan présentera la technologie e-pedal de son modèle électrique Leaf qui révolutionne la conduite en permettant au conducteur d'accélerer, de freiner et de s'arrêter en appuyant plus ou moins fort sur la pédale d'accélérateur. Les systèmes d'aide à la conduite de la Leaf seront aussi mis en avant tels que ProPilot (contrôle automatique de la distance avec le véhicule de devant) et ProPilot Park (permettant à la voiture à se garer toute seule).

Nissan exposera également son nouveau véhicule de police E-NV 200, un utilitaire électrique aménagé en "bureau mobile" pour être adapté aux besoins des polices locales ou municipales.

 

La nouvelle version de la BMW i3 électrique dotée d'un design original et aussi innovante et intelligente que durable dans ses moindres détails sera exposée.

ASPP Technology qui développe de petits moteurs électriques de voitures, scooters et vélos, présentera la City Fun 45km/h, sa petite citadine électrique sans permis à partir de 14 ans.

 

>>Solutions de charge

La start-up Electric Loading exposera sa borne de recharge intelligente, ultra-rapide, économique et facilement adaptable à tout type d'infrastructure. Le robot Leon que l'entreprise a mis au point, en fera la démonstration.

Gulplug, qui développe des solutions innovantes de connections aux réseaux électriques, montrera P-Plate, son système de recharge automatique de véhicules électriques par induction à l'aide d'un capteur magnétique et d'un disque branché sur le réseau électrique et relié par un fil à la batterie du véhicule.

G2Mobility mettra en avant sa solution intelligente d'infrastructure de recharge, composée de bornes adaptées à tout type d'environnement et pilotées par un système de gestion et de supervision central et universel ainsi que par un outil de gestion locale, la G2box, qui permet d'optimiser la consommation et la dépense d'énergie.

>>Routes

Le groupe de TP Colas affichera Wattway, sa route solaire dotée du premier revêtement photovoltaïque au monde et Flowell sa route intelligente de signalisation dynamique constituée de rubans d'ampoules LEDs reliés au réseau électrique.

>>Transport

Aftral, le premier organisme de formation professionnelle initiale et continue en transport et logistique mettra à la disposition des visiteurs son simulateur de conduite de camion.

La société canadienne TransPod dévoilera au travers de films et d'animations, le premier train électrique supersonique à approvisionnement solaire pour voyageurs et marchandises, capable de se déplacer à une vitesse de 1000 à 1200 km/h, à raison d'un départ toutes les 80 secondes.

MAN, champion des solutions de livraison urbaine et de transport électrifiés, présentera ses concepts et notamment son dispositif de récupération de l’énergie de freinage dans les batteries pour alimenter les phases d’accélération.

La SNCF présentera également des solutions d’avenir, sur rail et hors rail.

 

>>Motorisation

Le bureau d'études Eve System exposera tout son savoir-faire dans l'ingénierie de propulsion et motorisation électrique et hybride et en conception et intégration d'intelligence embarquée.

 

Des conférences 100% électriques

Organisé sur deux jours, le congrès propose un programme de conférences, de plénières, d'ateliers et de networking autour de l’avenir de la mobilité électrique et de son écosystème infrastructurel.

Un programme autour de l’avenir de la mobilité électrique et son écosystème

- Lundi 18 juin : la mutation de la mobilité urbaine et routière

Cettepremière journée a pour objectif la mise en lumière des transformations qui impactent aujourd'hui et impacteront demain le monde de la mobilité, notamment des nouveaux usages de déplacement portés par le numérique et une jeune génération Internet.

Elle sera ponctuée de conférences plénières où chercheurs, dirigeants d'entreprises et d'instituts spécialisés ainsi que de collectivités locales se pencheront notamment sur la mobilité électrique à l'origine des nouveaux usages collaboratifs des véhicules comme l'autopartage et le covoiturage.

 

Les évolutions et les nouveaux enjeux de la transition énergétique des transports publics en ville et les solutions urbaines proposées seront également des thèmes forts abordés.

Le rôle majeur de la motorisation électrique dans la logistique urbaine et la livraison de marchandises en ville sera débattu au travers d'initiatives innovantes en électro-mobilité qui permettent de réduire la pollution urbaine liée aux émanations de CO2 et de particules des véhicules thermiques. Un point sera fait sur les avancées de l'infrastructure de recharge des véhicules électriques en ville et sur le réseau routier.Un atelier R&D sera notamment consacré à ce thème en présentant deux expérimentations de l'utilisation d'une flotte de véhicules électriques pour gérer leur recharge dans divers environnements smart grid.

 

- Mardi 19 juin : la réponse technologique et sociétale apportée aux nouvelles mobilités

Au travers de Conférences plénières et de ateliers-débats, cette journée se penchera sur les innovations technologiques, numériques et sociétales qui représentent l'avenir de la mobilité, mais aussi sur les réalisations concrètes actuelles issues de la recherche.

Les réalités écologiques, économiques et sociétales de la propulsion électrique seront comparées à celles des moteurs thermiques

Chercheurs et dirigeants d'entreprise débattrons sur les échanges d'électricité entre véhicules électriques et les réseaux intelligents d'énergie (smart grids) ou encore sur les perspectives et les risques de la voiture autonome et de l'automatisation des véhicules.

Enfin, les spécialistes s'attacheront à évoquer la route de 5ème génération en 2020 afin defédérer tous les acteurs issus de métiers multiples et complexes du nouvel ecosystème de l'électro-mobilité. Ils passeront en revue tous ses aspects : le déploiement des infrastructures des villes et des routes, l'intégration des systèmes de recharge statiques et dynamiques dans la chaussée, les nouvelles normes, standards et réglementations dans l'approvisionnement et la distribution énergétique....

 

 

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0