Mediaterre

   

La Méditerranée, bientôt une "mer de plastique", dénonce le WWF


La mer Méditerranée se transforme en un dangereux piège de plastique, avec des niveaux record de pollution qui mettent en danger les espèces marines et la santé humaine. C’est ce que révèle un nouveau rapport du WWF publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan.

Alors qu’elle représente seulement 1% des eaux marines à l’échelle du globe, la Méditerranée compte en revanche 7% de tous les microplastiques (fragments de moins de 5mm), qui ont atteint des niveaux record de concentration: 1,25 million de fragments par km², soit près de quatre fois plus que dans “l’île de plastique” du Pacifique Nord.

En cause, une production et une consommation excessives, une mauvaise gestion des déchets et le tourisme de masse, qui font de la Méditerranée l’une des mers les plus polluées au monde par les plastiques.

Avec 60 millions de tonnes de plastique produites par an, l’Europe est le deuxième plus grand producteur mondial de plastique après la Chine et rejette en mer chaque année près de 500 mille tonnes de macroplastiques et près de 130 mille tonnes de microplastiques. La plupart de ce plastique est rejeté par la Turquie et l’Espagne, suivies par l’Italie, l’Egypte et la France, à travers leurs principaux fleuves.

Des 27 millions de tonnes de déchets plastiques produits chaque année en Europe, seulement un tiers est recyclé, et la moitié des déchets plastiques en Italie, en France et en Espagne finit en décharge. De son côté, la France n’est pas en reste : elle recycle aujourd’hui seulement 22% des plastiques, l’un des pires records en Europe.

“Nous produisons en Europe une quantité énorme de déchets plastiques dont la majorité est envoyée en décharge, avec pour résultat l’acheminement de millions de tonnes de plastique en Méditerranée chaque année. La conséquence de ce flot de contamination, associé à la spécificité de la Méditerranée qui est une mer semi-fermée, est le niveau de concentration record de dangereux microplastiques qui menacent à la fois les espèces marines et la santé humaine.” Giuseppe Di Carlo, directeur de l’Initiative Méditerranéenne Marine du WWF.

Communiqué du WWF
Télécharger le rapport

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0