Mediaterre

   

Symposium régional sur l'écologisation des systèmes judiciaires en Afrique


Le commerce illégal de ressources naturelles coûte 120 milliards de dollars US par an à l’Afrique, soit 5 % du PIB du continent africain. Un système judiciaire moderne aiderait à contenir ces activités illégales qui affectent la gestion durable de l'environnement et la réalisation de ses objectifs de développement durable.

Fort de cette conviction, ONU Environnement a organisé du 1er au 3 août 2018 à Maputo, le 2e symposium régional sur l'écologisation des systèmes judiciaires en Afrique en partenariat avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable,  l'Office des Nations Unies contre la drogue et les crimes, le Gouvernement autrichien, la coopération suisse et la Commission Internationale de Juristes.

La cérémonie d'ouverture a été ponctuée par 9 discours parmi lesquels celui de Monsieur Adelino Manuel Muchanga, Président de la Cour Suprême du Mozambique a fait savoir que "Le pouvoir judiciaire est un organisme singulier qui peut transformer et promouvoir les questions environnementales. L'amélioration de la capacité des juges et des magistrats est déterminant à l'accomplissement des objectifs de développement durable".

Pour Madame Elizabeth Mrema, Directrice de Division Juridique d’ONU Environnement , ce symposium fournit une plate-forme pour discuter sur les tendances émergentes sur le jugement de cas juridiques en lien avec l'environnement afin de renforcer l'État de droit, promouvoir et soutenir l'enseignement juridique du droit de l’environnement ».

Dans son allocution, Madame Faouzia Abdoulhalik qui représentait l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a réitéré la ferme conviction que les acteurs judiciaires ont un rôle à jouer pour veiller à l'application du droit de l'environnement par un rôle d'éducation et d'information lors des procès environnementaux.

Un curricula régional de formation et un manuel judiciaire sur le droit de l’environnement ont été lancés lors du symposium. Les participants ont aussi saisi cette occasion pour lancer le Réseau africain des éducateurs judiciaires sur le droit de l'environnement

Le Symposium régional sur l’écologisation des systèmes judiciaires en Afrique a réuni plus d’une centaine de participants issus de 41 pays, parmi lesquels les Présidents de Cours Suprêmes d’une trentaine de pays, des Hauts responsables des institutions de formation judiciaire, d’autres acteurs de la chaîne judiciaire.

Pour plus d’information : lire la synthèse en ligne

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0