Mediaterre

   

Cameroun : Quelle stratégie éco-durable pour réhabiliter et restaurer l'ancienne mine de Mayo-Darlé ?


L'exploitation minière n'est pas sans conséquence néfastes sur l'environnement. Il convient pour chaque Etat concerné notamment le Cameroun, d'adopter et d'implémenter des lois et réglements qui encadrent l'activité minière de manière à réduire considérablement les risques environnementaux. L'ancienne mine de Mayo-Darlé dans la région de l'Adamaoua à l'abandon depuis plusieurs décennies est un exemple frappant des limites et faiblesses des politiques nationales de protection de l'environnement qui peuvent être questionnées.

En effet, le secteur minier est devenu un champ de bataille où les mesures gouvernementales sont en conflit constant avec les acteurs privés en ce qui concerne la gestion des sites miniers. Par conséquent, notre étude est conforme aux objectifs du développement durable. Il aborde la place des stratégies éco-durables pour repenser le développement des sites abandonnés. Pour les pays du Sud, notamment ceux de l'Afrique, la restauration et la réhabilitation des sites miniers est encore une science relativement nouvelle car elle est encore influencée par la nouvelle discipline de l'écologie de la restauration. Grace à des concepts tel que la réhabilitation  et la restauration, l'étude pourrait non seulement servir de cas expérimental pour la gestion des sites miniers au Cameroun, mais également être un istigateur de pratiques durables pour notre environnement minier. La réhabilitation se produit généralement sur les sites post-miniers et les sites fortement touchés par le surpâturage conduisant à un épuisement intensif des sols. Si les écosystèmes sont tellement endommagés qu'il ne peuvent plus récupérer, même avec les meilleurs efforts, ils sont généralement réaffectés à une fonction différente (réallocation).La planification de la restuaration du site minier comme celui de Mayo-Darlé impliquerait alors de cosidérer les buts, les objectifs et les critères à attribuer à l'espace de manière systématique tout en donnant la possibilité d'une modification éventuelle.

Pour EKEDI Marcel, géologue " La mise en place d'un réseau vert visant à encourager les pratiques artisanales durables dans les champs miniers pourrait constituer le debut d'une nouvelle ère." En effet, l'harmonisation et l'élaboration de politiques et des stratégies pour la gestion des zones minières, y' compris les pratiques de production, de conservation, de restauration et de réhabilitation, devraient être considérées comme la clé du dévéloppement durable et des moyens de subsistance pour la communauté de Mayo-Darlé et les villages environnant. Dans la même lancé, l'intégration de la gestion et la restauration des écosystèmes des savannes dans le cadre de la réduction des risques et catastrophes et l'adaptation aux changements climatiques sont d'autres mesures à prendre en considération. En outre, la mise en place d'infracstructures majeures telles que la création des parques culturelles et botaniques, mais aussi le retablissement du couvert végetal par des initiatives comme les campagnes de planatation d'arbres serait important pour ces espaces dégradés.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0