Mediaterre

   

Burkina Faso: le ministère récompense les meilleurs établissements d'enseignement post-primaire et secondaire


Les établissements d’enseignement post-primaire et secondaire général du Burkina Faso, qui se sont le mieux illustré durant l’année scolaire 2017-2018, ont vu, ce samedi 27 octobre 2018, leurs efforts récompensés. C’était à l’occasion de la première édition du « Cercle d’excellence » déroulée dans l’amphithéâtre de l’Institut des sciences (IDS), à Ouagadougou, sous la présidence du ministre de l’Education nationale, le Pr Stanislas Ouaro ; et autour du thème : « Magnifier l’excellence en milieu scolaire, pour améliorer les performances des établissements d’enseignement post-primaire et secondaire ».

Ce sont au total 20 établissements d’enseignement post-primaire et secondaire du public et du privé des différentes régions du Burkina qui ont été distingués sur la base de la reconnaissance de leur établissement, leurs résultats aux examens scolaires, leur localisation géographique (commodités d’études et distances), leurs effectifs dans les classes, et la valeur ajoutée de leur établissement.

Comme récompenses, les dix établissements publics du post-primaire et du secondaire ont chacun reçu un trophée, une attestation de mérite, un financement pour un Plan d’amélioration scolaire (PAS). Les dix autres établissements, ceux du privé, ont également reçu un trophée, une attestation de mérite ; et seront accompagnés dans une médiatisation de leur établissement.

La présidente du comité d’organisation de ce cadre de distinction et de récompenses, qui s’est fait représenter par le directeur de l’encadrement pédagogique, a fait savoir toute importance de l’événement. « Le Cercle d’excellence, à l’instar de la journée de l’excellence scolaire, est très important pour le MENA car il est un tremplin pour une meilleure gestion administrative et pédagogique de nos établissements scolaires », a lu le directeur de l’encadrement pédagogique.

Pour le Pr Ouaro, le Cercle d’excellence est, après la célébration des élèves (au palais présidentiel Kosyam), l’excellence des enseignants (à l’Assemblée nationale), le couronnement des célébrations de l’excellence dans le milieu éducatif et au niveau national. L’ambition de cette première édition, le professeur de Mathématiques l’a rappelée, avant d’inviter la communauté éducative à s’impliquer davantage dans les activités scolaires afin d’accroître les performances des établissements, donc des élèves. « Notre ambition, à travers cette édition, [c’est] d’inciter les uns et les autres à tout faire pour entrer au centre du cercle des établissements excellents, pour ceux qui ne sont pas à cette session ; et d’y rester, pour ceux qui y sont », a indiqué le premier responsable de l’Education nationale.

Cette cérémonie de distinction a également été marquée par la remise de prix spéciaux à deux lauréats de la session spéciale du CEP et du Baccalauréat. Il s’agit, premièrement, d’Aboubacar Barry, enseignant de la CEB de Djibo I (100% avec un effectif de 53 élèves). Et en second lieu, d’Adama Sadou Tamboura, lauréat du Baccalauréat série A4, avec une moyenne de 16,72.

Source: lefaso.net

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0