Mediaterre

   

Cameroun : Quand la télévision combat la morale et l'éthique


Les progrès technologiques, principalement dans le domaine des TIC, font du monde aujourd'hui un village planétaire. Outil d'information et de formation par excellence, la télévision occupe la place centrale dans ce rapprochement des peuples en rendant négligeable les distances. En temps réel, ce qui se passe à un bout du monde est vécu dans le monde entier, grâce à la magie de la télévision, d'où son impact social et le caractère indispensable qu'elle s'est donné aux yeux de plusieurs. 

Si hier les masses médias constituaient ce qui est appelé "le quatrième pouvoir", aujourd'hui elles sont en passe de devenir le premier pouvoir en ce sens que celui qui contrôle l'information contrôle le monde. Si l'on est tenté de se féliciter de cette "révolution" informationnelle, les esprits les plus avisés attirent notre attention et nous invitent à beaucoup de réserves et de prudence vis-à-vis de la télévision comme de l'internet, qui sont des outils à double tranchant capable de faire autant de désastres que de biens selon l'usage qu'on en fait. La télévision au Cameroun semble confirmer les craintes.

La télévision, dans sa fonction principale de former et d'informer les masses se doit de concevoir et de diffuser des séquences audiovisuelles appelées Programmes. On constate malheureusement de plus en plus au Cameroun que les programmes qui sont diffusés sur nos chaînes télé et parfois à des heures de grande écoute, font la promotion de l'immoralité et bafouent l'éthique, d'où les comportements et attitudes déplacés de beaucoup de nos jeunes. Nos valeurs ne sont pas diffusées mais plutôt les contre valeurs, ce qui destructure profondément notre tissu social et bouleverse l'échelle des valeurs. Ainsi les jeunes filles exposent allègrement leur poitrine, leur nudité au quotidien.

Les multiples plaintes des populations relevées ça et là nous ont amené à réfléchir sur l’usage qui est fait de la télévision au Cameroun. Les programmes sont-ils analysés avant leur diffusion, Qu’est-ce qui explique le fait que des films réservés aux adultes soient projetés dans des plages horaires de grande écoute ? Existe-t-il un organe spécifique qui autorise tel ou tel programme ou alors cette pratique est faite à dessin ? Pourquoi encourager la dépravation des mœurs chez nos jeunes enfants ? Dans certains pays pourtant des mesures sont prises pour que la télévision n’influence plus l’épanouissement des enfants. Vivement que le Cameroun se réveille et prenne des mesures pour stopper ce laisser-aller.

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0