Mediaterre

   

Prise en compte de questions environnementales : des écoles de la boucle du Mouhoun visitées


Une équipe du service des questions environnementales du secrétariat général du Ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation (MENA), a effectué une visite terrain, d'appui - conseil aux acteurs du système éducatif pour la prise en compte des questions environnementales dans quelques écoles et CEG des provinces de la Kossi, du Mouhoun et des Balé, du lundi 12 au samedi 17 novembre 2018. Objectif : réaliser des études d'impact environnemental et social (EIES) ou notice d'impact environnemental (NIE) pour les projets et programmes soumis à l'obligation réglementaire.

Ce sont au total 11 écoles primaires et 2 CEG de la région de la boucle du Mouhoun qui ont reçu la visite de l'équipe du service des questions environnementales du Secrétariat général du MENA. 

Parmi ces établissements, le complexe scolaire Samousso APPEL, l'ENEP de Dédougou et les CEG de Passakongo et de Souho, se sont distingués en matière d'hygiène, d'assainissement et de prévention de l'environnement. Un tour dans ces établissements, nous a laissés admiratifs. Le cadre est agréable et très accueillant, l'enceinte est arborée, ombragé et on y voit des poubelles de chaque côté. 

Dans ces établissements, un même message est véhiculé. Le chef d’équipe, a encouragé les acteurs qui ont fait de l'assainissement leur cheval de bataille à persévérer dans cette noble et salutaire mission. A ceux - ci, ils leur dirent :" vous faites œuvre utile, car un cadre de vie sain est propice à l'apprentissage". Il les a exhortés à poursuivre dans ce même élan, car ce sont des valeurs que l'on inculque aux élèves. En outre, il a mis en exergue les bienfaits et avantages des arbres au sein des établissements. A l'en croire, un domaine arboré donne goût à l'apprentissage et permet aussi aux élèves de profiter de l'ombre des arbres pendant les Inter -classes. Une mention spéciale a été faite au CEG de Souho pour son jardin écologique et à l'ENEP de Dédougou pour le soin particulier apporté aux jeunes plants disséminés dans la cour.

Il a également recommandé aux établissements privés qui n’ont pas de clôture, de faire des haies vives d'épineux afin de protéger le domaine scolaire. Tout en invitant les uns et les autres à pérenniser leur passage dans les établissements en plantant des arbres utiles, il a aussi émis le vœu que les élèves soient responsabilisés dans l'entretien de ces plants.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0