Mediaterre

   

Les enfants sont l'or du Burkina


Le projet « les enfants sont l’or du Burkina » est un programme de l’ONG OXFAM financé par DANIDA. Il fait suite à l’évaluation du Programme Intégré sur la Gouvernance, l’Education et le Changement climatique PIGEC I mise en œuvre de Janvier 2015 à juin 2016 et qui a montré l'importance de continuer à mobiliser les acteurs autour de l'école afin de contribuer à améliorer la qualité de l'éducation. A cela s’ajoute le constat que la zone d’intervention (province du Yagha) regorge de nombreux sites d’orpaillage et que l'activité de l’orpaillage a des impacts négatifs sur la fréquentation scolaire des enfants qui sont souvent absents des classes pour s'engager dans une recherche hypothétique de l'or avec le consentement de leurs parents. 

Le projet vise à offrir une éducation de qualité, adaptée aux conditions des enfants dans les 25 écoles de la région. L'objectif est d'amener les filles et les garçons âgés de 7 à 12 ans qui ont quitté l'école pour travailler dans les mines d'or à retourner à l'école et à y rester pour terminer au moins six années d'école primaire. 

Dans son intervention, le projet mettra l’accent sur l'amélioration des méthodes d'enseignement et des programmes, le renforcement du rôle d'influence et de surveillance de la société civile afin de conduire des campagnes de plaidoyer aux niveaux local et national contre le travail des enfants et pour un meilleur financement de l'éducation ".
De façon spécifique, il s’agira de :

1. Contribuer à offrir une meilleure qualité de l'éducation dans 25 écoles primaires de la province du Yagha (Sahel) en mettant l’accent sur les méthodes d’enseignement, les programmes et l’égalité entre les genres.

2. Renforcer les connaissances des populations sur l'importance de l'éducation et l'impact néfaste du travail des enfants dans les sites d’orpaillage afin qu’elles contribuent à influencer positivement la fréquentation scolaire des filles et des garçons dans la zone du projet.

3. Conduire des campagnes de plaidoyer locales et nationales basées sur les résultats du projet pour influencer les changements structurels et politiques concernant le travail des enfants et le droit à une éducation de qualité au Burkina Faso. Le projet est mis en œuvre par deux réseaux de la société civile exerçant à la fois sur le plan local et national. Ce sont : 

- le Cadre de concertation des ONG et associations actives de l'éducation de base (CCEB) assurant le lead du consortium des partenaires de mise en œuvre

- la Coalition Nationale pour l'Education Pour Tous du Burkina Faso (CN-EPT/BF) 

OXFAM et ses partenaires collaborent également avec les autorités scolaires nationales et locales et avec « Le réseau national des OSC sur le travail des enfants dans les mines » avec Semfilms pour la recherche et la documentation des résultats et les Media Médias nationaux et locaux

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0