Mediaterre

   

Un appel à projets pour résorber les discontinuités des itinéraires cyclables en France


En septembre dernier le Premier Ministre avait présenté le Plan Vélo. Le Plan Vélo prévoit d’allouer 350 millions d’euros de soutien public, pour accompagner les collectivités dans les aménagements visant à résorber ces discontinuités, et particulièrement « celles créées par des grandes infrastructures de transports ».Afin de le mettre en œuvre, la Ministre chargée des Transports, Élisabeth BORNE, a annoncé le 13 décembre 2018 le lancement du premier appel à projets, intitulé « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables ».

L’objectif est de soutenir le « déploiement d’itinéraires cyclables structurants dans tous les territoires ». Cet appel à projet vise à trouver les moyens de répondre au constat de nombreuses discontinuités et ruptures, rendant très compliqué l’usage des vélos au quotidien. Pour l'année 2019, le volume des projets financés pourrait atteindre les 200 millions d'euros. La Ministre chargée des transports compte sur l'important effet levier du cofinancement.L'idée est de relier les espaces de vie, de travail, d'enseignement et les plateformes d'échanges multimodaux. Le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire annonce que cet appel à projets est ouvert à tous les maîtres d’ouvrage publics, «notamment les collectivités locales (y compris départements) et groupements de collectivités, autorités organisatrices de la mobilité, établissements publics de coopération intercommunal […]dès lors que le projet s’inscrit dans une politique territoriale de mobilité et un schéma préalablement définis et déjà en cours de réalisation ». De plus, le ministère des transports annonce que cet appel à projet s'accompage d'une dotation de soutien à l’investissement public local (DSIL) de 100 millions d’euros, par an, pour financer des projets locaux de mobilité.

Au total, avec les 100 millions de la DSIL et avec l’appel à projet qui pourrait amener à un volume de 200 millions de projets financés, ce serait 300 millions de projets qui pourraient voir le jour en 2019. C’est un grand pas dans l’application du Plan Vélo, qui témoigne d’une prise de conscience de l’Etat et de son engagement nouveau aux côtés des collectivités territoriales pour faire du vélo un mode de transport à part entière dans tous les territoires. Il restera désormais aux collectivités locales à jouer le jeu et à ne pas refuser de réaliser des infrastructures locales. Le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire annonce qu’un premier relevé est prévu le 15 avril 2019, et un deuxième relevé le 30 juin 2019.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0