Mediaterre

   

Burkina Faso : contrôles de la présence effective des élèves affectés : pour une gestion rationnelle


La Direction générale de l'Education formelle générale ( DGEFG) à travers la Direction de l'Enseignement général privé (DEGP) a organisé du lundi 26 novembre au vendredi 7 décembre 2018, une mission de contrôle de la présence effective des élèves affectés par l'Etat dans les établissements privés d'enseignement post - primaire et secondaire conventionnés ou non- conventionnés dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts - Bassins, des Cascades, du Centre- Ouest, du Centre Nord, du Plateau Central, du Centre- Est, du Nord et du Centre.

Chaque année, le Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) affecte des élèves admis à l'entrée en 6ème et 2nde dans les établissements privés conventionnés ou non conventionnés. Quoi de plus normal pour lui de vérifier la présence effective de ces élèves affectés. 
Afin de s'assurer de leur présence physique dans les classes, des équipes ont sillonné les régions sus citées. Du bilan provisoire, l’on retiendra que sur 196 établissements visités, elles ont constaté l'absence de 1696 élèves. 

Ces absences seraient dues au fait que les élèves auraient changé d'établissement, soit parce qu'ils auraient été exclus ou qu'ils auraient abandonné l'école. 

Ces sorties vont permettre au MENA d'avoir le nombre réel des affectés présents dans les classes afin de permettre une gestion plus rationnelle des dépenses liées à ces affectations dans le privé. En outre, cette initiative va permettre d'éviter des pertes de plusieurs millions à l'Etat. En effet, l'Etat pourra économiser de l’argent qui aurait pu être perçue de façon indue par certains promoteurs de nombreux établissements visités au compte des élèves absents.

Interrogé à l'issue de la visite, le fondateur du lycée privé les Leaders de Banfora, Baba Hamed Soulama, apprécie cette visite qui permet de constater que les élèves sont bien installés et qu'ils suivent les cours comme leurs camarades du public. Et à la Sœur Bernadette Lingani directrice du Lycée Marie Adélaïde de Cicé de Bobo- Dioulassso de renchérir sur la pertinence de cette visite qui est une occasion pour mettre les listes à jour et de suggérer l'accélération du paiement des frais de scolarité afin d'améliorer l'enseignement au sein de l'établissement. 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0