Mediaterre

   

Appel à contribution d'articles Edition novembre 2018 / Notre Coup de coeur !


Par Aïssatou FOFANA, membre de JFDD , dans le cadre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques.

Dans le cadre de la première conférence des jeunes sur le climat en Côte d'Ivoire , organisée les 22 et 23 novembre 2018, un appel à rédaction d'articles avait été lancé le 06 novembre 2018. Durant cette COY locale, les laureats dudit concours ont été annoncés.  Parmi ceux-ci, figurait notre coup de coeur. Un article sur une entreprise de production d'engrais organiques utilisés en agriculture durable. L'auteur de cette trouvaille, Janvier Cishahayo, de la Burundi, développe dans cet article, l'apport de son projet dans la lutte contre les changements climatiques.

Bonne lecture !

Sagamba Green Burundi (S.G.B) : Une lueur d'espoir pour le         climat au Burundi

Les sols du Burundi sont considérés comme étant d'une fertilité relativement faible. Plus de 36% des sols sont acides et présentent une toxicité aluminique. Sous culture, leur évolution peut être particulièrement favorable si des corrections sont apportées avec des amendements organiques. Pour contrer cette carence des sols cultivables en éléments fertilisants, les agriculteurs burundais apportent comme compléments des engrais chimiques qui sont nocifs pour les sols et pour le climat. L'utilisation de ces engrais ne cesse de croître au fur du temps comme nous le montre le tableau suivant:

   Évolution des importations des engrais chimiques au Burundi : 2014 – 2018

 

 

Saison culturale A et B (Quantités importées en tonnes)

Saison culturale C (Quantités importées en tonnes)

Quantités totales importées de 2014 à 2018

Années

2014 - 2015

16300

3500

19800

2015 - 2016

14800

14300

29100

2016 - 2017

19300

14000

33300

2017 - 2018

29700

22200

51900

Source: Ministère de l'environnement, de l'agriculture et de l'élevage du Burundi

Les engrais chimiques sont obtenus à partir de molécules de synthèse et fabriquer par l'industrie chimique. Lorsqu'ils sont épandus sur les sols, ils causent des dégâts innombrables pour l'environnement.

Quant aux engrais naturels organiques, ils sont issus des déchets végétaux ou animaux et libèrent des composés qu'ils contiennent naturellement et qui vont fertiliser la terre, notamment en azote, en phosphates et en oligo-éléments.

Les bienfaits de la production des engrais organiques par l'entreprise S.G.B en agriculture durable pour le climat

  • L'entreprise produira des engrais organiques par la méthode de Barkeley qui ne nécessite pas des transformations industrielles impropres. Et de ce fait, il y aura une diminution considérable de rejet de CO2.
  • Les matières organiques favorisent la vie microbienne du sol et la production d'humus, source de fertilité. La production des engrais organiques permettra le stockage davantage de CO2 via la régénération continuelle des plantes.
  • L'utilisation des engrais organiques produits par la S.G.B réduira les rejets en N2O, gaz à effet de serre important provenant de la volatilisation des engrais chimiques épandus.
  • L'utilisation des engrais organiques produits au Burundi permet de limiter le rejet de CO2 via le transport car les engrais chimiques sont fabriqués à l'étranger. Il y a des tonnes de CO2 qui sont rejetées dans l'espace lors du transport de ces engrais par voie maritime, routière, et aérienne.
  • Les engrais organiques produits permettront aussi la lutte contre la désertification des terres dues à l'utilisation des engrais chimiques qui appauvrissent les sols par la perturbation du système et deviennent des obstacles à leur régénération.

 

La non-utilisation d'engrais de synthèse et le recyclage de la matière organique contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre. De ce fait, l'utilisation de l'engrais organique qui sera produite par S.G.B permettra de limiter les rejets polluants dans l'environnement et contribuera à une gestion plus durable de la terre. Les engrais organiques luttent contre la pollution organique, protection de la biodiversité et sols agricoles, la désertification, le réchauffement climatique et la dégradation des sols.

Bibliographie

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Pour plus d’informations, consultez le dossier Médiaterre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques [IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0