Mediaterre

   

Les 05 orientations des maires francophones d'Afrique sur les finances locales


Dans le registre des activités du groupe de travail thématique Finances locales réunissant le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Sénégal, dans le cadre du Partenariat stratégique Association internationale des maires francophones (AIMF)-Union européenne (UE), des maires francophones d’Afrique ont axé leur Plaidoyer (disponible depuis juillet 2018) sur cinq (05) orientations principales.

À savoir :

- ‘’Poursuivre les efforts pour diriger les financements vers les collectivités locales les plus soumises aux pressions de l’urbanisation ;

- Élaborer des stratégies nationales de renforcement de l’autonomie financière des collectivités locales ;

- Lier autonomie et responsabilité financières des collectivités locales ;

- Agir sur la mise en place des mécanismes de crédit aux communes adaptés ;

et - Développer la contractualisation pour mettre les collectivités locales au centre du dispositif’’.

D’après les représentants des pays faisant partie du groupe de travail coordonné par l’AIMF et soutenu par l’UE, le Plaidoyer des maires francophones d’Afrique sur les finances locales doit «contribuer à faire entendre les maires sur l’enjeu probablement le plus fondamental de la montée en puissance des villes, à savoir la question des moyens et plus particulièrement des finances.» Pour mémoire, depuis 2015, la coopération entre l’AIMF et l’UE a pris une dimension nouvelle avec la signature, pour 7 ans, d’un partenariat stratégique, accord politique à travers lequel la Commission et l’AIMF s’engagent à mener des actions fondées sur des valeurs et des objectifs communs pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, pour promouvoir la démocratie et le développement durable.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0