Mediaterre

   

ATELIER DE CONSULTATIONS ELABORATION PROGRAMME PAYS FONDS VERT CLIMAT READINESS


Par Christin CALIXTE, membre de JFDD , dans le cadre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques et coordonnateur de la plateforme de la societé civile sur le changement climatique en Haiti

Le Ministère de l’Environnement d'Haïti en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) organise l’Atelier de Consultations pour l'élaboration du Programme Pays (country Program), les 24 et 25 janvier 2019, à la Salle de Conférence du Ministère, sis à la SONAPI de 9 heures Am à 3 heures pm. Dans le cadre du programme de Préparation d’Haïti à l’accès au Fonds Vert pour le Climat, il est prévu l’élaboration d’un « Programme Pays » ou Country Programme en anglais visant à susciter l'intérêt/appropriation national et à renforcer l'accès aux financements climatiques. Ce document devrait, sur la base des stratégies et priorités nationales de lutte contre les changements climatiques existantes ainsi que les axes d’interventions du Fonds Vert, identifier des projets/ programmes de court, moyen et long terme ainsi que les priorités d’investissement dans tous les secteurs de l'économie nationale. Conçu à priori pour favoriser l’appropriation nationale, l’élaboration de ce document devra se faire sur base d’un processus participatif et inclusif mettant ensemble toutes les parties prenantes nationales (ministères sectoriels, secteur privé, société civile, ONGs, institutions financières, entité de mise en œuvre, etc.).

Objectifs

Les principaux objectifs poursuivis dans ces consultations sont :

  • Informer les parties prenantes sur le mécanisme du Fonds Vert pour le Climat et ses modalités d’accès, le projet Readiness en cours de mise en œuvre pour renforcer l’AND/ Point Focal ainsi que des priorités d’adaptation et d’atténuation définies dans les documents stratégiques du pays ;
  • Se renseigner sur les projets en cours sur la lutte contre les changements climatiques, évaluer les barrières, les lacunes ainsi que les opportunités de collaboration, chercher ce qui est efficace, pas efficace et pourquoi ;
  • Définir sue la base des politiques, plans et stratégies climatiques existants, les priorités nationales dans la lutte contre les effets du changement climatique et s’assurer qu’elles sont en alignement avec les axes d’intervention du Fonds vert. ;
  • Identifier des idées de projets/programmes de court et moyen terme à mettre dans le pipeline initial de propositions de projets et programme à financer par le FVC.

Résultats attendus

Les résultats attendus sont les suivants :

  • Les parties prenantes sont bien informées des activités et objectifs du programme Readiness, des procédures et mécanismes du Fonds Vert pour le Climat et des priorités d’adaptation et d’atténuation nationales ;
  • L’identification des priorités stratégiques en matière d'investissement et faire le point sur les stratégies, les politiques existantes et les évaluations nécessaires (CPDN, PANA, PNCC, PSDH) ;
  • L’identification des propositions de programmes et projets qui font promouvoir les priorités nationales et s’alignent au cadre de gestion des résultats du FVC ;
  • Le développement d’un pipeline initial de propositions de programmes et projets qui identifie les priorités stratégiques pour l’engagement avec le Fonds Vert.

Le Fonds vert pour le climat (GCF) c'est quoi?

Le Fonds vert pour le climat (GCF) est un nouveau fonds mondial créé pour soutenir les efforts des pays en développement pour répondre au défi du changement climatique. GCF aide les pays en développement à limiter ou réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter au changement climatique. Il vise à promouvoir un changement de paradigme en faveur d'un développement à faibles émissions et résilient au changement climatique, en tenant compte des besoins des pays particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique.

Il a été mis en place par les 194 pays parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010, dans le cadre du mécanisme financier de la Convention. Il vise à fournir des fonds égaux en matière d’atténuation et d’adaptation, tout en respectant les principes et les dispositions de la Convention.

Lors de la conclusion de l'accord de Paris en 2015, le Fonds vert pour le climat s'est vu attribuer un rôle important dans l'exécution de l'accord et dans la réalisation de l'objectif consistant à maintenir le changement climatique bien en dessous de 2 degrés Celsius.

Répondre au défi climatique nécessite une action collective de tous les pays, y compris des secteurs public et privé. Parmi ces efforts concertés, les économies avancées ont convenu de mobiliser conjointement des ressources financières importantes. Provenant de diverses sources, ces ressources répondent aux besoins pressants d’atténuation et d’adaptation des pays en développement.

GCF a lancé sa première mobilisation de ressources en 2014 et a rapidement réuni des promesses de dons d'une valeur de 10,3 milliards USD. Ces fonds proviennent principalement de pays développés, mais également de certains pays en développement, de certaines régions et d’une ville (Paris).

Source:

https://www.greenclimate.fund/who-we-are/about-the-fund

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles [IJLCC].Pour plus d’informations, consultez le dossier Médiaterre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques [IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0