Mediaterre

   

Au Benin, le fumage de poissons devient plus écologique


10 % des ressources halieutiques issues de la pêche artisanale au Bénin sont transformées. Le fumage du poisson constitue une activité génératrice de revenus pour de nombreuses femmes. Mais celles-ci s’exposent à des maladies chroniques aux yeux et poumons, et exposent les consommateurs à des maladies cancéreuses, parce qu’utilisant des techniques malsaines de transformation. Ces techniques engendrent également des conséquences sur l’environnement, à travers l’utilisation intensive des mangroves.

Le projet d'autonomisation des femmes fumeuses de poisson sur le Littoral au Bénin mis en œuvre par JVE Benin contribue à améliorer les conditions de vie des femmes par la vulgarisation de la technologie de fumage amélioré "fours parpaings".

Découvrez la vidéo de ce projet

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0