Mediaterre

   

A Massenya, la construction d'un micro-barrage améliore la vie des populations


A Massenya, une localité située à 150 km de N’Djamena, 85% des 14 000 habitants vivent essentiellement de l’agriculture. Une activité dont la pratique est fortement compromise depuis quelques années par un manque chronique d’accès à l’eau.

Les populations se sont tournées vers la pratique du maraîchage. Les femmes en particulier, qui représentent 52% de la population, s’intéressent de plus en plus à la production de légumes. Mais l’absence de retenue d’eau permanente ne leur permet pas de développer leurs activités. Elles pourraient pourtant grâce à cela générer des ressources supplémentaires pour faire face aux besoins familiaux comme la santé, la scolarisation des enfants, l’amélioration de leurs habitats, etc.

Pour résoudre le problème d’accès à l’eau et contribuer à stabiliser les populations dans cette zone aux conditions environnementales contraignantes, le Cercle de réflexion et d’action « Tchad Résilience » et le Groupe de recherche et d’appui à la production agricole (GRAPA) ont initié un projet de construction d’un micro-barrage qui devrait permettre de retenir de l’eau pendant cinq à six mois.

Découvrez la vidéo de présentation de ce projet

A Massenya (Tchad), un micro-barrage améliore la vie des populations

[MOGED]

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0