Mediaterre

   

Colloque Santé-Environnement : Perturbateurs endocriniens : impacts, avancées et demain ?


La Fondation LÉA NATURE/JARDIN BIO et l’association Générations Futures réunissent à Paris, le lundi 11 mars de 13h00 à 19h30, 11 experts de disciplines diverses et acteurs de terrain (chercheurs, scientifiques, juristes, médecins, politiques, agriculteurs, entreprises et associations) pour répondre à ces questions « Perturbateurs endocriniens : impacts, avancées et demain ? ».

Ils sont présents un peu partout dans notre environnement : eau, cosmétiques, produits d’hygiène, médicaments, plastiques, jouets, emballages alimentaires, résidus de pesticides dans nos assiettes…

Les perturbateurs endocriniens, ce sont ces substances chimiques qui peuvent modifier le système hormonal, et causer des maladies comme le cancer ou des troubles de la fertilité.

Les chercheurs n’ont pas encore toutes les réponses, d’autant que nous ingurgitons un cocktail de perturbateurs endocriniens. Mais ils font de plus en plus le rapprochement avec des maladies bien connues. Un sujet de santé publique majeur qui touche toutes les franges de la population. Dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism a été publiée une estimation partielle du coût sanitaire des perturbateurs endocriniens pour l’Europe : entre 157 et 270 milliards d’euros par an, soit 1.2% et 2% du PIB.

Quels sont les effets sanitaires induits dans un organisme? En quoi les pesticides sont-ils concernés ? Où en est la recherche scientifique et la réglementation européenne sur ce sujet ? Quelles sont les études menées sur le sujet, en toxicologie et en épidémiologie ? Peut-on interdire les perturbateurs endocriniens ? Quelles sont les avancées et les résistances au changement ?

 

Un évènement ouvert au grand public et gratuit, uniquement sur inscription et dans la limite des places disponibles sur http://bit.ly/colloque-PE-2019 (Clôture des inscriptions : le 4 mars 2019)

 

Trois tables-rondes sont organisées avec de nombreux experts pour répondre à ces questions :

- Perturbateurs endocriniens : quels impacts sanitaires et environnementaux ?

- Perturbateurs endocriniens : quelles avancées ? quelles résistances aux changements ?

- Perturbateurs endocriniens : que fait-on demain pour protéger les générations futures ?

 

LES INTERVENANTS :

• Delphine BATHO, Députée des Deux-Sèvres, Présidente de Génération Ecologie , ancienne ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

• Dr Pierre-Michel PERINAUD, Président de l’association Alerte des médecins sur les pesticides

• Pr Christophe MINIER, Ecotoxicologue

• Paul FRANÇOIS, Agriculteur charentais qui se bat contre Monsanto pour intoxication aux pesticides et Président de Phyto-Victimes

• Laurence GUICHARD, Agronome à l’INRA Versailles-Grignon

• Natacha CINGOTTI, Juriste et chargée de campagne « santé et produits chimiques » au sein du réseau HEAL

• François VEILLERETTE, Directeur de Générations Futures

• Charles KLOBOUKOFF, Président-Fondateur de LÉA NATURE

• Joël LABBÉ, Sénateur RDSE

• Emilie DELBAYS, Responsable formation santé environnementale de l’association WECF

• Emilie GAILLARD, Maître de conférences en droit, Sciences-Po Rennes, Membre du CRIIGEN

 

Tables rondes modérées par Hervé KEMPF, Directeur de publication Reporterre.net, et Nadine LAUVERJAT, Coordinatrice de Générations Futures

Liste des intervenants et programme détaillé disponibles sur www.fondationleanature.com

 

Pour suivre l’actualité de la conférence et poser vos questions : sur twitter @LeaNature avec le hashtag : #ConfLeaNature et sur la page Facebook de la Fondation, www.facebook.com/FondationLeaNature.

 

A PROPOS DE LA FONDATION LÉA NATURE/JARDIN BIO

La Fondation LÉA NATURE/JARDIN BIO, convaincue que le lien entre les pollutions et la santé constitue un enjeu essentiel, soutient en continu des projets associatifs sur ces problématiques et a lancé début 2018 et ce pour 2 ans, un appel à projets « Pollutions et santé, tous concernés ».

Créée en 2011, sous égide de la Fondation de France, la Fondation LÉA NATURE/JARDIN BIO a pour objectif de favoriser la sauvegarde de la nature, prévenir des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé de l’Homme. Elle a pour mission générale de sensibiliser les citoyens, les décideurs économiques et politiques à la préservation de la biodiversité, dans l’intérêt des générations futures.

1,9 million d’euros versés et 220 projets de protection ont été soutenus en 2018 pour un autre rapport à la nature, l’agriculture et la santé de chacun. Et 8,6 millions d’euros à 990 projets de protection de l’environnement depuis 2007.

La Fondation mène chaque année des campagnes presse engagées pour interpeller l’opinion publique (pour la protection des abeilles en 2007, alerte sur le vote de la loi OGM en 2008, sur les pesticides en 2012, pour une Politique Agricole Commune plus verte en 2013, en faveur de la liberté de semer en 2014, pour un océan sans plastique en 2015, sur les perturbateurs endocriniens en 2016 et 2017).

 

A PROPOS DE GÉNÉRATIONS FUTURES

Agréée par le ministre de l’Ecologie, Générations Futures est depuis plus de 10 ans une association spécialisée dans les questions de santé environnementale et plus particulièrement dans les pollutions par les pesticides et autres produits chimiques dangereux. Elle exerce son activité sur le territoire national.

En savoir plus sur www.generationsfutures.fr

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0