Mediaterre

   

MODÈLE D'IMPLÉMENTATION D'UNE INITIATIVE À HAUTE INTENSITÉ DE MAIN D'OEUVRE (HIMO)


ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES HIMO DURANT LE DÉROULEMENT DES TRAVAUX DE CHANTIER :

Pendant la phase du déroulement du chantier, les jeunes HIMO travaillent durant une période de 04 à 06 mois comme ouvrier. Ces ouvriers sont payés par jour travaillé. Les salaires des ouvriers sont repartis comme suit : Les 70% du net à percevoir est payé à une fréquence hebdomadaire (un jour non travaillé réservé à la sensibilisation des ouvriers HIMO) et les 30% épargné dans un compte bancaire ouvert au nom de l’ouvrier. Les épargnes de chaque jeune à la fin du chantier devront permettre de démarrer leurs activités génératrices de revenus à la fin du chantier.

Diverses activités d’accompagnement des ouvriers HIMO sont mis en œuvre pendant le déroulement des travaux de chantier :

- Animation des séances de sensibilisation hebdomadaires sur divers thèmes. Exemple : le civisme, la cohésion sociale, la prévention des IST/VIH SIDA, le genre etc… ;

- Mise en place et accompagnement des groupes d’épargne et crédit ;

- Bilan de compétence des ouvriers HIMO en vue de leurs installations après le chantier ;

- Recherche sur les opportunités d’affaires et les filières porteuses ;

- Accompagnement des ouvriers HIMO au choix éclairé des activités génératrice de revenus ;

- Appui au montage des plans d’affaires par activité pour chaque jeune ;

- Recherche des centres de formation/personnes ressources pour conduire les formations post-chantier des jeunes HIMO ;

- Préparation du lancement des cours d’alphabétisation fonctionnelle (Enregistrement des volontaires, Etat de lieu des Centre d’Alphabétisation Fonctionnelle, Formation des moniteurs).

ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES HIMO APRÈS LES CHANTIERS :

Cette phase est marquée par la fin des travaux de chantier, et donne lieu à l’accompagnement des jeunes HIMO à l’installation (formation-emploi). Parmi les activités réalisées au cours de cette phase nous avons :

- Le lancement des cours d’alphabétisation fonctionnel ;

- La formation des jeunes HIMO selon leurs secteurs d’activité (Exemple : Couture, Agriculture, élevage, commerce etc…) ;

- Libération des épargnes des bénéficiaires du projet ;

- L’accompagnement des bénéficiaires à l’achat des intrants et à l’installation.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0