Mediaterre

   

Burkina Faso : la 3e promotion du programme emploi jeunes pour l'éducation nationale prête à servir


La sortie officielle de la troisième promotion des enseignants du Programme emploi-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) a eu lieu le samedi 16 février 2019 à l’université Norbert ZONGO de Koudougou. La cérémonie officielle a été placée sous la présidence du Pr Alkassoum MAIGA, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et le parrainage du ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas OUARO et du Directeur de cabinet de la Présidence du Faso, Dr Seydou ZAGRE.

Pour la sortie officielle de cette 3e promotion, ils sont au total 1100 enseignants du post primaire de l’Ecole normale supérieure de l’université Norbert Zongo (ENS/UNZ) et 559 de l’Institut des sciences (IDS) à avoir subi avec succès leur formation théorique au compte du PEJEN.

Cette cérémonie est une occasion de rendre un hommage mérité à ces jeunes diplômés de l’enseignement supérieur, qui ont cru et choisi le programme présidentiel ambitieux et novateur de SEM Roch Marc Christian KABORE. Ces bénéficiaires se sont engagés à accroitre l’offre éducative en réduisant le déficit des enseignants du post primaire.

Le représentant des sortants, Dramane Badolo, a traduit toute sa gratitude et celle de ses camarades au Chef de l’Etat pour avoir créé ce programme qui leur permet de quitter le chômage et prendre une longueur d’avance avec la possibilité d’intégrer la fonction publique. Il a néanmoins fait des suggestions en vue d’améliorer le programme. Il s’agit entre autres de la tenue de la formation pendant les vacances, la prise en charge sanitaire en cas d’accident de travail, l’appui financier pour la documentation en fin de formation, l’augmentation et la régularité de l’allocation.

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr OUARO a félicité l’ensemble des formateurs de l’ENS/UNZ et de l’IDS pour avoir rempli leur part du contrat et les exhorte à réfléchir à d’autres dispositifs pouvant améliorer et pérenniser la formation de ces nouveaux enseignants ou encore d’autres promotions à venir. 

Aux bénéficiaires du PEJEN, le ministre Alkassoum MAIGA lance que « la pédagogie est certes une science mais la dimension artistique qui relève de l’engagement individuel de chacun, déterminera sa qualité d’enseignant ». Après avoir rassuré les sortants du soutien de l’ensemble du Gouvernement dans l’accomplissement de leur noble tâche sur le terrain, il les invite à beaucoup s’investir dans la pratique pédagogique afin de mériter la confiance des élèves, des parents d’élèves mais aussi de leurs collègues enseignants.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0