Mediaterre

   

Vers un Forum National de l'Education au Cameroun


Depuis des décennies, les syndicats de l'éducation fustigent entre autres problèmes la faible capacité du marché de l'emploi conjuguée à l'inadéquation entre la formation et l'emploi, la montée en puissance du chômage des moins de 25 ans ayant contraint l'Etat à engager une politique de professionnalisation de l'éducation, la réforme curriculaire dans les ordres d'enseignement primaire et secondaire alors même qu'il n'existe aucun consensus véritable récent sur les enjeux et les objectifs de l'Education qui sont : quels savoirs sont essentiels ? Quels savoir-être sont impératifs ? Quels savoir-faire sont en adéquation avec notre environnement socio-économique ? Quels types de savoir-vivre-ensemble sont nécessaires à notre société ? Confrontés à ces problèmes les organisations syndicales en avaient fait une de leurs revendications phares lors des grèves de février 2012, sous la forme de l'exigence de la tenue du Forum National de l'Education.

En vue de l'organisation et de la tenue de ces Etats généraux de l'Education a eu lieu, le 26 février dernier, sous l'égide du Ministère de l'Enseignement supérieur et du Comité interministériel chargé d'examiner et de proposer des solutions aux préoccupations soulevées par les syndicats enseignants, la réunion de lancement des opérations de collecte des données dans la région du Centre couplée de l'atelier de formation des superviseurs et enquêteurs dans la salle de conférences de l'hôtel Mirador de Yaoundé. Les assises étaient présidées par son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région du Centre. Plusieurs représentants des Ministères en charge des questions d'éducation y prenaient part.

Le dernier et plus récent forum de l’Education au Cameroun s’est tenu en 1995, il y a exactement 24 ans. Il a débouché sur la loi d’orientation de l’Education de 1998 et dont les onze (11) missions ont été complétées par la loi d’Orientation de 2001 concernant l’enseignement supérieur. La tenue de ces états généraux de l’éducation se justifiait par des constats qui sont encore vrais aujourd’hui pour la plupart et diagnostiqués dans le Rapport d’Etat sur le système Educatif National de 2013. Vingt-quatre ans après donc, il est tout à fait idoine de procéder à une nouvelle analyse et à une évaluation du chemin parcouru pour ressortir les limites, les obstacles afin d’adopter de nouvelles orientations pour l’atteinte de l’émergence en 2035, tels sont les objectifs assignés à la collecte des données lancée sur l'étendue du territoire national.

Dans son allocution, son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région du Centre a félicité les organisations syndicales pour leur souci d'œuvrer en vue de l'amélioration des conditions d'éducation et souligné tout l'intérêt que revêtait la présente collecte des avis des populations cibles retenues. Il a ensuite souhaité que ces opérations qui dureront un mois, se déroulent avec le plus grand sérieux, car de leurs résultats dépendront des stratégies et solutions adéquates aux problèmes évoqués.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0