Mediaterre

   

IAI-Cameroun offre 04 panneaux solaires photovoltaïques aux enfants déficients auditifs de Nkolmebanga (centre-Cameroun)


L’inauguration officielle du système d’énergies renouvelables high-tech de fabrication israélienne a donné lieu à une solennité, le 13 mars 2019, au Centre d’accueil et d’éducation spécialisée des enfants déficients auditifs (CAESEDA) de Nkolmebanga (centre-Cameroun).

En présence d’Armand Claude Abanda (Représentant-résident de l’IAI-Cameroun), d’Eric Getterer (directeur technique de Blue Power), de Simone Jeannine Mmolo (promotrice du CAESEDA), des autorités locales et des 51 sourds- muets du Centre à l’honneur.

C’est un don fruit de son récent partenariat avec la multinationale israélienne Blue Power.

«Quand la lumière éclaire c’est le bonheur», a reconnu le sous-préfet de l’arrondissement de Sa’a (département de la Lékié).

Et Armand Claude Abanda, promoteur de Énergies renouvelables et TIC en Afrique centrale (ENERTIC), de renchérir : «Si ces enfants ont l’obscurité de la parole, à présent, ils n’ont plus l’obscurité de la vue».

Cette œuvre sociale, d’après les promoteurs, a pour objectif de couvrir les besoins en énergie électrique de la localité de Nkolmebanga qui subit sans cesse les désagréments causés par Eneo (entreprise qui fournit l’électricité au Cameroun), empêchant ainsi les enfants sourds-muets de poursuivre normalement leurs études. Et surtout les cours de formation en informatique dans le cadre de l’opération ‘’un Million de jeunes, d’enfants et de femmes’’ (MIJEF) à l’horizon 2035.

Ce qui a fait dire à la sœur religieuse, Simone Jeannine Mmolo : «Nous pensons que cette avancée va nous faciliter les formations que nous comptons faire avec les enfants sourds en informatique».

D’après M. Getterer, le don fait est composé de 04 panneaux solaires, des ampoules d’une capacité d’éclairage de 3000 Wattheures (Wh) et dont le fonctionnement pourra s’étendre à 8 ans sans difficulté aucune.

En plus des panneaux solaires photovoltaïques, il a été remis deux Biwatts d’une capacité de 500 à 700 Wh, susceptibles de faire face au problème de coupure d’énergie électrique.

Ce matériel, d’après le directeur technique de Blue Power, «va permettre aux enfants déficients d’étudier et de mener leurs activités quotidiennes sans interruption d’énergie électrique mais surtout, les aidera à s’insérer facilement dans la société».

Pour mémoire, IAI-Cameroun (à travers ENERTIC) et Blue Power ont signé la convention de partenariat dont les premières retombées viennent de bénéficier au CAESEDA de Nkolmebanga, le 17 février 2019 à Yaoundé (capitale du Cameroun).

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0