Mediaterre

   

Zoom sur la politique environnementale engagée à Paris depuis 10 ans


Paris c'est 90% de personne vivant dans un environnement pollué. Mais les engagements politiques permet à la capital de bénéficier d'une attention particulière, car celle-ci est l'une des villes les plus attractive au monde, avec plus de 40 millions de visiteurs en 2018.

Le Plan Climat Paris est adopté en 2007 et révisé en 2012. Ce papier « plein de bonnes intentions » définie des objectifs de réduction de la pollution dans l'ensemble de la ville, avec des chiffres précis à atteindre. Dans un soucis d'actualisation des données internationales et des nouvelles exigences gouvernementales, un nouveau Plan Climat est voté par le Conseil de Paris en mars 2018.

Ce premier Plan climat a été bénéfique pour accélérer la transition écologique dans la mesure où il touche tous les domaines : logement, aides aux ménages sur le volet énergétique (par le biais notamment du Chèque Énergie), mise en place de la consommation par les énergies renouvelables, baisse des éclairages publics, créations d'espaces végétalisés, mise à disposition de bornes de recharges pour véhicules électriques, locations d'Autolib' ou Velib ', baisse des déchets etc.

Tous ces objectifs écologiques sont mis sous-forme de chiffre à atteindre dans le Plan Climat Paris. Mais cela suffit-il à confirmer une baisse de la pollution à Paris ?

L'indice AIRPARIF est un outil qui comptabilise chaque jour les polluants atmosphériques dans une ville donnée. D'après celui-ci, Paris a connu deux pics de Particules fines dans l'air, en Mars derniers (le 22 mars : 72 ; 28 mars : 71). Dû principalement aux trafics routiers : véhicules particuliers, véhicules diesel, poids lourds, les deux roues motorisés, entre autre. Toutefois, dans une récente étude, comparant les pollutions de Londres et de Paris, de 2010 à 2016, Paris à connue une baisse de la pollution dû aux trafics routiers d'environs 5,5 point. Cette baisse de pollution s'inscrit dans le respect de la France de ces engagements internationaux et européens sur la protection de l'atmosphère, on peut citer par exemple la COP 21 sur le climat qui s'est tenu à Paris en 2015.

Les objectifs chiffrés de Paris à l'horizon de 2020, tiens au fait de réduire de 25% les émissions de Gaz à Effets de Serre et avoir 25% d'énergies renouvelables dans la consommation. D'ici la fin d'année, un rapport d'activité annuel appelé « Bleu Climat » permettra de conclure aux évolutions de réduction de la pollution dans la ville de Paris.

Ainsi les données politiques, économiques, technologiques, industrielles, juridiques, médiatiques, bref l’ensemble de notre écosystème est en train de se transformer permettant à une nouvelle génération de prendre conscience de l'urgence climatique. C'est cela qu'a prôné les quelques 35 000 manifestants, rassemblés pour « La Marche du Siècle pour le Climat », dans toute la France.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0