Mediaterre

   

Énergie : " inadéquation " entre les investissements mondiaux et l'accord de Paris


Les investissements mondiaux dans l’énergie se sont stabilisés en 2018, après 3 années consécutives de baisse. Ils restent toutefois bien trop faibles pour mener à bien une transition « bas carbone », déplore l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son dernier rapport World Energy Investment 2019 publié le 14 mai. État des lieux.

Les investissements mondiaux dans l’énergie en 2018

En 2018, les investissements mondiaux dans l’énergie ont avoisiné 1 850 milliards de dollars selon l’AIE. Les dépenses consacrées à l’exploration et la production de pétrole et de gaz ont en particulier augmenté de 4% l'an dernier, avec la hausse des prix du brut et la poursuite du développement de projets d’hydrocarbures de schiste « à cycle court ». Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont quant à eux légèrement baissé (notamment sous l'effet de la baisse des coûts de certaines technologies) tandis que les dépenses consacrées à l’efficacité énergétique sont restées relativement stables.

Lire la suite sur Connaissance des énergies

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0