Mediaterre

   

Une sixième baleine noire de l'Atlantique Nord a été retrouvée morte !


« Quatre baleines noires qui ont été trouvées mortes dans les eaux canadiennes en moins de 72 heures. Il s’agit de la sixième baleine noire de l’Atlantique retrouvée morte au mois de juin. Selon l’Institut canadien des baleines, cela équivaut à plus de 1 % de la population actuelle de baleine noire de l’Atlantique ».

La carcasse de la baleine a été retrouvée jeudi par Pêches et Océans Canada au large de la Gaspésie.

« Mardi, on confirmait la mort de deux baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent, les troisième et quatrième ce mois-ci. Les carcasses ont été repérées près de la Péninsule acadienne, au Nouveau-Brunswick, et à l’ouest des Îles-de-la-Madeleine, au Québec. Mercredi, une cinquième baleine noire était retrouvée morte au large de l’île d’Anticosti. »

Selon Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, plusieurs facteurs sont associés à cette mortalité élevée de baleines noires, qui est une espèce en voie de disparition et qui en 2017 comptait seulement 71 femelles reproductrices. Nous avons les bateaux qui frappent les baleines, la pollution de plastique, et les filets de pêche.

Une fois de plus, des mesures préventives d’urgence ont été prises par Transports Canada pour limiter la vitesse imposée aux navires. Selon Marc Garneau, ministre des Transports, « la nouvelle limite temporaire de vitesse de 10 nœuds est imposée aux navires de 20 mètres ou plus qui circulent dans l’ouest du golfe du Saint-Laurent, dans deux couloirs de navigation désignés au nord et au sud de l’île d’Anticosti ».

Selon Marc Garneau, « Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la protection, la conservation et le rétablissement des espèces en voie de disparition. Au cours des trois dernières années, le gouvernement a pris des mesures concrètes pour aider à protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui sont de plus en plus présentes dans le golfe du Saint-Laurent. »

Pour la ministre McKenna les pêcheurs devraient éviter de jeter leurs filets quand ils ne les utilisent plus. Cela représente un danger pour les baleines et d’autres mammifères marins.

Sources : Radio Canada, Acadie nouvelle

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0