Mediaterre

   

HophopFood : une initiative contre le gaspillage et la précarité alimentaires


En 2019, le "Jour du dépassement" a été atteint le 29 juillet. Cela veut dire que nous vivons à crédit sur les ressources de la Terre depuis 5 mois, et cette date avance un peu plus chaque année. Dans le même temps, selon l'Ademe, "10 millions de tonnes de produits sont perdus et gaspillés pour l'alimentation humaine" en France par an. À ce problème environnemental, s'ajoute un problème social : la difficulté d'accéder à une alimentation saine et équilibrée pour les personnes à faible revenus.  Le Secours populaire considère en effet que la précarité alimentaire touche aujourd'hui 21% de la population française, soit 13 millions de Français. 


C'est en partant de ces deux constats que s'est créée l'association sans but lucratif HopHopFood, qui s'est donnée pour mission de "lutter contre le gaspillage et la précarité alimentaires." Pour remplir cette mission, l'action de l'association est centrée sur six objectifs essentiels et interdépendants :

  • Favoriser un échange autour des valeurs de la solidarité et de la simplicité 
  • Encourager une consommation alimentaire variée et de qualité
  • Aider à la consommation des produits frais
  • Un droit au bien-être
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire
  • Lutter contre l'isolement social


Pour atteindre ces objectifs, HopHopFood agit sur trois champs d'actions principaux.Le premier est une plateforme digitale (application téléchargeable sur tous les appareils en France et en Belgique) qui permet aux citoyens de faire des dons de nourriture à leurs voisins. Le but ici n'est pas de mettre des personnes en position de dépendance mais de permettre à chacun d'agir à son échelle : faire un don sans contrepartie, aller chercher des produits, lutter contre le gaspillage alimentaire et la malnutrition tout en favorisant le lien social. Le deuxième champ d'action est un système de collectes de produits directement auprès des clients dans des supermarchés partenaires.  Ces Cigognes citoyennes bénévoles permettent de lutter contre la précarité alimentaire de manière solidaire.Enfin, le troisième outil est un réseau de garde-mangers solidaires qui servent à faciliter les dons et les collectes alimentaires entre citoyens. A ce jour, il y a déjà une trentaine de garde-mangers installés ou en cours d'installation à Paris et en Ile-de-France, ainsi qu'à Bordeaux. Et ce dispositif ne cherche qu'à se développer sur tout le territoire !


Pour plus d'informations sur l'action de HopHopFood, télécharger l'application ou s'engager bénévolement, visiter leur site !

[MOGED] 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0