Mediaterre

   

Nouveau-Brunswick : les petits réacteurs nucléaires ne sont pas une solution aux changements climatiques


Les environnementalistes néo-brunswickois ont donné leur point de vue pour ce qui est de la participation d’Énergie NB dans un projet qui viserait à utiliser les petits réacteurs nucléaires comme sources d’énergie. Ils ont envoyé une correspondance au Premier ministre Blaine Higgs.

Selon plusieurs écologistes, « la technologie des petits réacteurs nucléaires est trop nouvelle et ne sera pas mise en œuvre assez tôt pour avoir un impact sur les changements climatiques. La province ne devrait donc pas investir dans une technologie spéculative dont on y ignore encore l’efficacité ».

Les écologistes sont contents du fait que la province décide de couper tout financement au projet spéculatif de carburant hydrogène, mais ils sont encore plus préoccupés par ces entreprises qui obtiennent de l’argent du gouvernement pour construire des petits réacteurs nucléaires.

Deux sociétés espèrent développer la nouvelle technologie de fission nucléaire à Point Lepreau.

Les défendeurs de l’environnement pensent que la province devrait se concentrer sur les énergies renouvelables qui ont fait leurs preuves au Nouveau-Brunswick, comme l’éolienne, le solaire et l’hydroélectricité.

Ils ont adressé une lettre au ministre en donnant des pistes de solution et en énumérant des sources d’énergie renouvelables pouvant être mise en place et fonctionner dans un futur proche

David Thompson de Leap4ward, un des rédacteurs de la lettre envoyée au Premier ministre, explique, « Nous n’avons pas 10 ans pour quelque chose qui pourrait fonctionner, et encore 10 ans pour le construire après qu’il a fait ses preuves ».

Selon lui « les changements climatiques sot un problème croissant et il faut agir le plus tôt possible et de plus en construisant des petits réacteurs nucléaires, nous aurons toujours le problème des déchets nucléaires et le problème des radiations. »

 

Selon M. Thompson « le changement climatique ne peut pas attendre quelque chose qui pourrait fonctionner, et si cela ne fonctionne pas ? Et si ce n’est pas économiquement faisable après 10 ans ? En ne mettant pas actuellement en place des énergies renouvelables au Nouveau-Brunswick, nous ne faisons pas la bonne chose. Nous devons agir maintenant sur les changements climatiques ».

Source : le Devoir, Acadie Nouvelle, nbmediacoop.org

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0