Mediaterre

   

Sénégal: la Banque européenne d'investissement soutien la ville durable


Jeudi 27 février 2020 - lors de la conférence africaine annuelle de la Banque européenne d'investissement (BEI), dédiée cette année aux villes durables, le Vice-président de la BEI - Ambroise FAYOLLE a déclaré: " Ce n'est pas anodin de faire notre évènement sur la soutenabilité, un enjeu climatique. Le climat et l'Afrique font partie de la stratégie de nos actionnaires, les Etats membres, que nous mettons en oeuvre en tant que banque de l'Union européenne". Les financements de la BEI vont atteindre 4,7 milliards d'euros. Elle va accompagner le projet "bus rapide transport" à hauteur de 80 millions d'euros aux cotés de la Banque mondiale et du Fonds vert. Il prévoit la construction de 18 km de voies réservées desservant 23 stations équipés de panneaux solaires dans le grand Dakar. La BEI a déjà participé de deux nouvelles centrales solaires Senergy et Ten Merina dans le cadre du programme Scaling Solar. Ce sont les 7ème et 8ème centrales à grandes échelles construites en moins de 3 ans et elles illustrent la dynamique engagée par le Sénégal vers une transition durable. Ces deux centrales auront une capacité totale de 80 MW. Elles devraient permettre à près de 600 000 personnes d'accéder à une énergie propre. Les deux projets permettront d'éviter l'émission de 2,2 millions de CO2.

Pour rappel, la Banque européenne d'investissement (BEI), créée par le Traité de Rome de 1957, est l'institution financière de l'Union européenne. Elle est le premier prêteur multilatéral et le principal bailleur de fonds de l'action en faveur du climat dans le monde. Elle a pour objectif d'aider l'économie, créer des emplois, encourager l'égalité et améliorer la qualité de vie des citoyens de l'Union européenne et des habitants des pays en développement. Concernant la lutte contre le changement climatique, la part des investissements de la BEI a atteint 31% en 2019, soit 19,3 milliards d'euros. La BEI souhaite également consacrer, d'ici 2025, 50% de ses opérations au climat et à la durabilité environnementale. L'Institution bancaire a aussi pris la décision de ne plus financer les énergies fossiles à partir de 2022. 

[MOGED] 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0