Mediaterre

   

L'Alliance pour en finir avec le plastique s'associe avec la fondation Asase


L’Alliance pour en finir avec le plastique ( Alliance to End Plastic Waste) vient d’annoncer un nouveau partenariat avec la Fondation Asase du Ghana. Objectif : aider les femmes qui travaillent à réduire les déchets plastiques dans les communautés.

L’initiative, appelée « Closing the loop » utilise un modèle d’économie circulaire, afin de permettre aux communautés locales d’exploiter les déchets de plastique en les collectant, les  recyclant et les revendant. 

« Closing the loop » est le premier soutien de l’Alliance à des projets basés en Afrique. Il a été d’abord lancé par Asase en 2018 pour fournir des capitaux de lancement afin d’équiper une usine de recyclage de déchets plastiques et d’offrir une formation  de gestion technique et commerciale à des femmes entrepreneurs en charge de l’usine à but lucratif. 

En douze mois, le projet a déjà créé huit emplois dans la communauté et a permis l’exploitation de 35 tonnes de déchets plastiques. 

En nouant un partenariat avec Alliance, la capacité de l’usine devrait augmenter jusqu’à 2000 tonnes de déchets plastiques par an et de nouveaux postes seront créés.

Un partenaire académique, l'Institut fédéral suisse de technologie, a aussi été mobilisé en vue de développer de nouvelles applications sur le marché final et concevoir un nouveau système de financement pour gérer les déchets plastiques au Ghana.

L’usine de recyclage traite une gamme de déchets plastique allant des sachets d’eau (PEBD) aux bouteilles de shampooing et de détergent (PE-HD) et aux grands contenants d’huile de cuisine  (PE-HD), en les transformant en matières broyées. 

Ces matières sont alors vendues aux recycleurs pour fabriquer des produits tels des blocs de chaussée, des profilés de construction, des cuvettes et des revêtements, des produits qui seront à leur tour utilisés par la communauté. 

L’Alliance pour l’élimination des déchets plastiques, fondée en 2019, réunit plus de 40 entreprises ayant pour objectif d’investir 1,5 milliard de dollars ces cinq prochaines années « afin de contribuer à l’élimination des déchets plastiques présents dans notre environnement ». Son siège est à Singapour. 

La fondation Asase a été créée en 2017 à Accra, au Ghana, afin d’aboutir à l’autonomisation des femmes dans le domaine de l’exploitation des déchets plastiques. 

 

(photo Asase) 

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0