Mediaterre

   

IAI-CSA, l'appli pour test individuel automatique et le suivi de l'évolution du COVID-19 présentée à Yaoundé (Cameroun)


Dans le but de permettre à chaque citoyen du monde de procéder à un test individuel automatique et de suivre l’évolution du Coronavirus 2019 (COVID-19), l’Institut africain d’informatique (IAI) au Cameroun, et la start-up technologique portugaise Preflet ont présenté solennellement, le 5 mai 2020, une application numérique mise sur pied.

À l’occasion les deux structures étaient représentées par Armand Claude Abanda et David Bernabé Fernandes, respectivement Représentant-résident de l’IAI-Cameroun et PDG de Preflet.

Dans un contexte marqué par une vitesse de propagation culminante et une longue période d’incubation (14 jours selon les spécialistes) de la pandémie de COVID-19 à travers le monde en général et au Cameroun en particulier, l’appli dénommée IAI-CSA est salutaire.

Une solution technologique née du partenariat tripartite entre la start-up portugaise Preflet, l’IAI-Cameroun et l’Institut de formation supérieure aux métiers des télécommunications, de l’innovation technologique, de commerce et de gestion (IFTIC Sup) à Yaoundé qui a pour PCA Armand Claude Abanda.

Cette application, disponible sur les plateformes Web et mobile comporte principalement un module de statistiques, présentant l’état de l’évolution de la maladie au Cameroun et dans le monde. Il s’agit, selon les promoteurs, des chiffres sur les cas confirmés, les décès, les malades et les personnes guéries.

Dans cette appli, les chiffres sont présentés par pays, et notamment pour le Cameroun.

En d’autres termes, ce module d’autoévaluation des risques (prévention) du COVID-19 permet de savoir si on est un potentiel infecté ou non. Elle ne collecte aucune donnée sensible de l’utilisateur et respecte ainsi la vie privée des utilisateurs.

C’est un dispositif digital disponible en six langues : le français, l’anglais, le portugais, l’italien, l’allemand et l’espagnol.

«Le virus se propageant via nos comportements, il est nécessaire d’informer les citoyens en temps utile et réel, de façon anonyme, accessible et rapide, de leur niveau de risque d’infection par le COVID-19, ainsi que de mettre à disposition les principaux éléments montrant les tendances et anomalies significatives», a laissé entendre Armand Claude Abanda.

Les populations sont invitées à recourir à l’évaluation de risque en ligne chaque fois que qu’elles le peuvent, sur les sites suivants :

http://www.covid.preflet.com/fr ; http://www.iftic-sup.net/covid19.html

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0