Mediaterre

   

Lutte contre la Covid-19 : 7 projets du Cameroun parmi les 92 retenus dans le cadre de l'appel à projets international de l'AUF


En date du 10 avril au 5 mai 2020, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a lancé un appel à projets international pour soutenir, au sein de ses établissements membres, des initiatives d’étudiants, d'élèves-ingénieurs et de jeunes chercheurs liées à la lutte contre la pandémie de Coronavirus 2019 (Covid-19).

La liste des projets retenus rendue publique, le 22 mai 2020, fait état de 46 projets (sur 92) de 19 pays africains. Et dans ce tableau qui fait manifestement la part belle aux pays du continent noir, le Cameroun s’illustre avec 7 projets. Place que le pays de Paul Biya partage avec l’Algérie (1ex aequo).

Une preuve à suffire que l’expertise africaine se démarque dans la recherche tous azimuts du traitement contre la Covid-19 qui décime des populations depuis fin 2019.

Les 7 projets du Cameroun retenus, à cet effet, sont :

- Production des tisanes, gélules et comprimés à base de Artemisia annua obtenu par multiplication des semences (graines et plants) comme moyens préventifs et curatif contre la COVID-19 (MSACOVID-19), porté par l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) ;

- Fabrication des lingettes hydroalcooliques imbibées d’huiles essentielles d’Eucalyptus (COV19-EUCALYP), porté par l’Institut de Recherches Médicales et d'Études des Plantes Médicinales (IMPM) ;

- Production d’Équipements de Protection Individuelle pour les soignants & Production d’équipement d’hygiène pour collectivités et usage familial dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 (PRO-HD-COVID), porté par l’Université de Douala ;

- Production du matériel de protection et de sensibilisation de la population des départements des Bamboutos et de la Menoua, Ouest-Cameroun (Lutte contre la Covid -19 dans la région des hautes terres du Cameroun), porté par l’Université de Dschang ;

- Mise sur pied de distillateurs solaires et fabrication d’un gel hydroalcoolique naturel en zone Soudano-Sahélienne (NEGEL), porté par l’Université de Maroua.

- Essai thérapeutique du Réaktin.3TR contre Covid-19 (Covidcure), porté par l’Université de Yaoundé I, et

- Pandémie COVID-19 et violences faites aux femmes et enfants au Cameroun : analyse d’impact et options de réponses à court terme (VBG-COVID-19-CMR), porté par l’Université de Yaoundé II-Soa.

À noter qu’au moment du lancement dudit appel à projets international, un fonds de 500 000 euros (environ 327,5 millions Fcfa) avait été alloué.

Mais, compte tenu de la forte mobilisation des pays (79) avec près de 2000 projets présentés et dont la qualité était avérée, l’AUF a doublé la mise.

Ce qui fait désormais 1 million d’euros (environ 655 millions Fcfa) pour financer les 92 projets sélectionnés et issus de 87 établissements membres dans 44 pays.

Source : www.auf.org

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0