Mediaterre

   

Retour sur la Journée mondiale de l'environnement : déclaration de David Boyd


Une publication de l’ONU, en date du 4 juin 2020, relate les propos tenus par David Boyd, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme et l’environnement, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin 2020.

David Boyd a déclaré : « La pandémie mondiale de Covid-19 démontre les effets directs et graves de la dégradation de l'environnement sur la jouissance d'un large éventail de droits de l'homme, notamment les droits à la vie, à la santé, à l'alimentation, à l'eau et à la culture. Au moins 70 % des maladies infectieuses émergentes comme la Covid-19 passent de la faune sauvage à l'homme ».

D’après la publication, suite à la crise sanitaire Covid-19, David Boyd incite à repenser les plans de redressement en s’appuyant sur :

-une approche fondée sur les droits de l’homme ;

-un droit à l’environnement sain, sûr et durable ;

-la transformation des sociétés.

David Boy a également expliqué : « Les États devraient profiter de cette chance unique de transformer les sociétés injustes et non durables d'aujourd'hui et de parvenir à un monde meilleur pour tous ».

Pour consulter la publication et les explications de David Boyd en détail

Source de l’information : publication de l’ONU ; Illustration : Pixabay

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0