Mediaterre

   

Rapport sur l'approche européenne globale de stockage de l'énergie : résultat du vote en Commission


Un communiqué de presse du Parlement Européen Paris, en date du 30 juin 2020, relate les résultats du vote en commission du projet de rapport «Approche européenne globale de stockage de l’énergie». Ce projet est à l’initiative de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie. Le dossier est à la charge de Claudia Gamon.

Le rapport de la Commission propose une stratégie en matière de stockage de l’énergie. Cette stratégie a pour intérêt de participer aux objectifs de l’accord de Paris sur le changement climatique. Les députés proposent à travers leur projet, des axes à développer pour répondre à des solutions de stockage tels que : l’hydrogène vert, les batteries et d’autres possibilités de stockage (mécanique et thermique par exemple).

Claudia Gamon (Renew Europe, AT), députée en charge du dossier, a déclaré : «Le stockage de l'énergie est un prérequis essentiel à la transition vers une économie décarbonée fondée sur les sources d'énergie renouvelables. L'électricité produite par l'énergie solaire ou éolienne n'étant pas toujours disponible en quantité suffisante, nous avons besoin de stocker l'énergie. Au-delà de certaines technologies de stockage qui ont déjà fait leurs preuves, comme le stockage par pompage, plusieurs autres technologies joueront un rôle primordial à l'avenir, telles que les nouvelles batteries, le stockage thermique ou l'hydrogène vert. Nous devons garantir l'accès au marché de toutes ces technologies afin d'assurer un approvisionnement constant d'énergie aux citoyens européens.»

Ainsi, selon le communiqué de presse, le rapport a été adopté en commission avec 53 voix pour, 3 contre et 15 abstentions. Le vote en plénière est prévu les 8-10 juillet 2020.

«Afin d'atteindre les objectifs fixés par l'accord de Paris sur le changement climatique, le système européen d'énergie devra devenir neutre en carbone d'ici 2050. Toutefois, alors que les énergies renouvelables sont essentielles pour parvenir à cet objectif, le rendement des sources d'énergie les plus importantes est variable : pour le solaire et l'éolien, il dépend de l'heure de la journée, des saisons ou encore de la météo. La part des sources au rendement variable augmentant, le stockage de l'énergie joue un rôle de plus en plus essentiel pour réduire le décalage temporel entre la production et la consommation d'énergie.

La Commission européenne estime que l'UE devra pouvoir stocker six fois plus d'énergie qu'elle ne le fait aujourd'hui afin d'atteindre l'objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050.», communiqué de presse du Parlement européen Paris.

Pour consulter le projet de rapport de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie

Pour consulter le document de réunion

Source de l’information : communiqué de presse du Parlement Européen Paris ; Illustration : Pixabay

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0