Mediaterre

   

La crise alimentaire et la crise sanitaire se répandent en Afrique de l'Ouest.


L'Afrique de l'Ouest traverse une période particulièrement difficile : la région doit faire face initialement à un certain nombre de crises auxquelles s'ajoutent la pandémie du Covid-19. Parmi ces principaux challenges : le dérèglement climatique et la menace terroriste frappe fortement la région. La région du lac Tchad est en effet à nouveau menacée par la résurgence des attaques terroristes.

La crise alimentaire est une crise particulièrement urgente : plus de 43 millions de personne en Afrique de l'Ouest ont besoin immédiatement de nourriture ou d'assistance alimentaire pour ces prochains mois. D'après l'organisation des Nations Unies l'alimentation et l'agriculture, la FAO, ces chiffres sont la conséquence de la crise sanitaire qui fait empirer la situation en doublant les chiffres initiaux. Sur l'ensemble du continent africain, c'est près de 265 millions de personnes qui peuvent être affectées par l'insécurité alimentaire. A cela s'ajoute le dérèglement climatique qui impacte sérieusement la chaîne alimentaire. D'après les premières estimations de la FAO, la région devra faire face à une montée de 70% de l'insécurité alimentaire qui concernerait 21 millions de personne avant la pandémie, mais maintenant le taux aurait augmenté, ce qui concernerait donc 22 millions de personne, sauf si des politiques sont prises pour contrer la crise alimentaire.

Selon les propos du docteur Chris Nikoi, le directeur régional de la FAO pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, la pandémie du Covid-19 a exacerbé les crises déjà existantes, alors que celles-ci représentaient déjà d'immenses défis à propos de l'insécurité alimentaire dans la région. La pandémie mondiale a également un impact important sur les enfants : dans la plupart des pays africains, les écoles sont fermées, laissant plus de 65 millions d'enfants sans le repas nutritionnel que leur proposait leur école. Dans certains cas, leur famille ne leur propose pas des repas comportant assez du nutriments ce qui peut grave nuire à la bonne croissance des enfants et avoir des conséquences sur leurs conditions physiques.

A propos de la pandémie du Covid-19 : sur tout le continent, plus de 1664 212 cas contaminés ont été confirmé et plus de 39 920 personnes sont décédées. Mais de nombreux pays africains ont adopté des mesures restrictives pour éviter la propagation du virus. Par exemple, des couvre-feux et des interdictions de voyager ont été instauré.

Néanmoins, la région est confrontée à la pression économique. En effet, des millions de travailleurs travaillent pour au noir avec des revenus journaliers, ce qui rend difficile pour les gouvernements d'adopter des mesures de confinement et de couvre-feux.

Mais peu de tests sont encore effectués. Les conflits dans la région du Sahel et dans le nord-est du Nigeria ont fait déplacé des millions de personnes ces derniers mois, ce qui ajoute une crainte quand à la propagation du virus. C'est environ, millions de personnes qui ont dû être déplacé dans la région du Sahel, comprenant le Mali, le Niger, la Mauritanie, le Burkina Faso et le Tchad. Un peu près deux millions de personnes se sont déplacés dans le nord-est du Nigeria.

#MOGED [MOGED]

___________

Covid-19

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0