Mediaterre

   

L'IAI promeut la riche et attrayante diversité culturelle du Cameroun à travers la Journée culturelle 3.0


Devant un parterre de personnalités et d’autorités, les étudiants de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun ont, sous l’égide du Représentant-résident, Armand Claude Abanda, déroulé les dimensions et la pluralité culturelles du pays communément appelé ‘’l’Afrique en miniature’’, le 17 mars 2021 à Yaoundé (capitale du Cameroun).

À l’occasion, les activités des différentes aires culturelles du Cameroun ont été largement mises en vitrine.

Il a été aménagé des stands d’exposition d’objets d’art, de tenues traditionnelles, de mets exquis et bio du terroir, etc. Solennité assortie d’un défilé de mode pour mettre en exergue la diversité des costumes traditionnels des différentes communautés sociologiques du pays.

Des vestimentaires et objets pour l’essentiel écologiques ont été appréciés par des invités.

Cette initiative qui donne lieu à la grande découverte des identités, us et coutumes du Cameroun profond était relevée par des musiques et folklores traditionnelles.

Émerveillé par les sons aguichants distillés, les objets évocateurs mobilisés, les pas de danse atypiques esquissés et les tenues traditionnelles présentées, Etienne Original Manyanock, le représentant du ministre des Arts et de la Culture (MINAC), laisse une très bonne impression : «Ça été une grande célébration de l’unité nationale au cours de laquelle on a vu la jeunesse camerounaise faire preuve de beaucoup de talents et de relais…».

Une diversité culturelle savamment partagée entre les différentes tribus.

Et Armand Claude Abanda représente, lui-même, le prototype du vivre-ensemble et de l’intégration nationale à l’honneur, à travers ses diverses intronisations de notable ou ambassadeur dans nombre de chefferies traditionnelles des 10 régions du pays.

Approché, le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun, en costume traditionnellement taillé, exprime sa satisfaction du spectacle original offert par ses étudiants, au campus de Nkol-Anga’a à Yaoundé : «La 3è édition de la Journée culturelle de l’IAI-Cameroun a démontré la force soioéconomique générée par le brassage de nos traditions et plus généralement de cultures.». Non sans louer et féliciter les principaux acteurs : «L’union des cultures est une force pour le Cameroun. Et en associant l’union des traditions, l’union des savoirs, l’union des savoir-faire, l’union des technologies, ça constitue une bombe de développement et des valeurs réelles du Cameroun. C’est ainsi que nous allons pouvoir créer des richesses, des valeurs pour développer le Cameroun. À cet effet, je saisis cette tribune pour féliciter le Comité d’étudiants pour cette initiative louable du vivre-ensemble».

Au demeurant, à travers cet événement annuel, le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun entend «promouvoir davantage le vivre-ensemble et moderniser l’utilisation des richesses culturelles incommensurables du Cameroun».

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0