Mediaterre

   

Lancement de l'Association Nationale de l'Écotourisme et du Slow-Tourisme


En France, il manque depuis toujours un cadre unique et spécifique pour mettre en œuvre les projets d’écotourisme en lien avec les institutionnels au moyen d’une gouvernance adaptée.

D’autre part, L’écotourisme et le Slow-Tourisme se construisent avec des acteurs de terrain…

Ils ne se décrètent pas, mais constituent la résultante et l’œuvre d’un travail concerté incluant le citoyen et l’ensemble des « concernés ».

L’Association Nationale de l’Écotourisme et du Slow-Tourisme est née en octobre 2021 de ces constats et d’autres, parmi lesquels se trouvent ceux-ci :

  • Des initiatives privées, les réalisations des Parcs Naturels Régionaux ou Parcs Nationaux, s’entremêlent, avec une lisibilité limitée pour le premier des concernés : le visiteur soucieux de diminuer son empreinte écologique.
  • Une multiplicité de labels, aux contraintes et objectifs très divers, souvent issus d’entreprises du secteur privé souhaitant mettre en lumière leurs propres offres, contribue à entretenir une méfiance de la part du consommateur et génère un manque de lisibilité à propos des réels engagements de l’organisme « labellisé ».

L’ANEST constitue par conséquent ce cadre spécifique permettant la mise en œuvre de projets s’inscrivant dans une démarche micro-économique, en lien avec un comité d’experts regroupant diverses personnalités engagées depuis de nombreuses années dans une démarche élaborée dans cet esprit.

Les membres fondateurs s’engagent à assurer l’application des principes de l'écotourisme détaillés dans cet article publié sur Médiaterre, utiliseront SEVVE le double système universel d’évaluation créé par l’Association des Voyageurs et Voyagistes Éco-responsables (V.V.E), et s’appuieront sur la Compensation territoriale© afin d’obtenir les fonds nécessaires à la mise en œuvre des projets choisis pour leur pertinence.

L’ANEST constitue une formidable opportunité pour la jeune génération confrontée à divers défis, de participer à l’élaboration d’un « autre » tourisme, de rencontrer les pionniers du tourisme alternatif, et de bénéficier de leur longue expérience en ce domaine.

Elle permettra également l’union des organismes déjà engagés dans les secteurs de l’écotourisme et du slow-tourisme au sein d’une structure crédible et représentative de leurs engagements pour constituer le réseau national ayant pour vocation de devenir l’un des principaux interlocuteurs auprès des institutions d’État, régionales ou locales.

Pour cela, il suffit d’adhérer à l’ANEST en se rendant sur le site d’HelloAsso.

Le site de l’Association est pour l’heure provisoire, et sera créé de manière effective dès lors que les diverses campagnes d’adhésion et de financement participatif, en cours ou prévues à court termes, auront permis de réunir les fonds nécessaires à sa réalisation.

Ainsi chaque adhésion a aujourd’hui valeur de soutien au lancement de l’Association, et permettra la mise en œuvre des tout premiers projets.

Jean-Pierre Lamic

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0