Mediaterre

   

INAUGURATION DE LA MAISON DE LA PLANETE DE LA VILLE DE BOULOGNE BILLANCOURT : UN LIEU HYBRIDE UNIQUE EN SON GENRE ET UNE PREMIÈRE EN FRANCE


Un guichet unique environnemental, un espace commun de rencontres, un incubateur-accélérateur pour la transition écologique

Comment, dans notre vie quotidienne citadine, pouvons-nous réduire notre impact sur le climat ? Comment faire mieux encore pour approfondir nos connaissances dans des domaines aussi variés que la gestion des énergies, des déchets, de l’eau ? Comment améliorer encore notre habitat ? nos transports ? C’est pour répondre, notamment à ces questions, que la Ville de Boulogne-Billancourt sous l’impulsion de Pierre-Christophe Baguet a décidé de créer la Maison de la Planète, un lieu unique en France dédié à la transition écologique.  La Maison de la Planète est pensée pour créer un cadre de vie agréable, ludique, lié aux usages particuliers de la Maison de la Planète (accueil du public, Low-tech Lab, café et restauration, recyclerie sportive, expositions, manifestations éphémères,).

La Maison de la Planète est un écosystème singulier et un programme d’hybridation urbaine mêlant activités économiques et initiatives citoyennes et associatives dans les domaines de l’écologie, du sport et de la culture. 

 

Informer et former pour réduire au quotidien notre impact sur le climat

Cette structure exceptionnelle marque la forte mobilisation de la Ville pour faire la promotion des low-tech et des modes de vie plus respectueux de l’Homme et de la planète auprès des citoyens et des entreprises.

  • Un lieu unique pour découvrir comment au quotidien réduire son impact environnemental, les démarches zéro déchet, zéro gaspillage, zéro carbone et passer à l’action. 
  • Pour tous, dans des domaines aussi variés que l’énergie, l’alimentation, l’eau, la gestion des déchets, les matériaux, l’habitat, les transports, l’hygiène ou encore la santé.
  • Apporter des astuces et des réponses concrètes aux citoyens : informer sur les subventions pour l’achat d’un vélo à assistance électrique, les aides aux travaux de rénovation énergétique, l’offre de compostage individuelle et collective, … calculer son empreinte écologique, cultiver en milieu urbain, comment recycler et réduire ses emballages plastiques, acheter d’occasion ou en circuit-court ….
  • Un espace d’échange entre toutes les institutions, associations et entreprises œuvrant dans le domaine de l’environnement et de l’économie circulaire.
  • Un laboratoire de transition et d’initiatives éco-citoyennes : apprentissage, expérimentation et d’éducation à la transition écologique.
  • Un laboratoire d’expérimentation des techniques éco-conçues animé par un « Comité scientifique » dont la mission sera de sélectionner, parmi les centaines d’innovations écoresponsables conçues chaque année (start-up, projets professionnels…), celles que la Ville pourra expérimenter dans l’espace public, l’habitat social ou les bâtiments municipaux.
  • un volet Entreprises : appels à projets, coworking et soutien aux projets entrepreneuriaux consacrés à la planète, village des solutions, des innovations, des startups pour la planète .


Une architecture singulière & circulaire d’hybridation urbaine

La Maison de la Planète est située dans l’ancienne école du forum située dans le quartier du Pont-de-Sèvres, à deux pas de l’écoquartier du Trapèze : un quartier de ville avec une forte proportion de logements mixtes (2/3 libres et 1/3 sociaux) des équipements et des commerces de proximités pour les besoins des habitants.
Sur une superficie de 1 430 m², avec une cour intérieure de 854 m², elle accueille six espaces distincts au sein d’une architecture singulière et circulaire :

  • un guichet unique qui regroupe toutes les politiques publiques environnementales pour conseiller et orienter le citoyen vers l’ensemble des aides et services de la Ville, de Grand Paris Seine Ouest, du Département, de la Région, de la Métropole et de l’État (demandes de subvention pour l'achat de vélos électriques ? Travaux de rénovation énergétique ?...)
  • le Low Tech Lab Boulogne-Billancourt – Grand Paris autour de l’habitat low tech, zéro carbone : donner l’envie et les moyens de faire mieux avec moins. Ce Low Tech Lab en ville propose une démonstration grandeur nature avec des tutoriels et conseils, conception de systèmes, techniques, savoir-faire et pratiques : conserver des aliments avec un garde-manger lactofermentation, produire des aliments sur de petits espaces, compostage en intérieur, découvrir le potentiel du solaire pour la production de chaleur (chauffage solaire, chauffe-eau solaire, …), optimiser la cuisson avec une marmite norvégienne. Le Low Tech Lab permet également d’explorer pour dénicher des solutions et des projets low-tech partout en France et d’expérimenter dans différents contextes et domaines, pour tester la démarche en conditions réelles et démontrer sa pertinence par le faire.
  • une recyclerie sportive avec boutique solidaire et atelier de transformation du matériel de sport, avec la création d’une ligne de produits upcyclés « Métamorphose ou la 3ème vie du matériel de sport ».
  • un atelier de co-réparation de vélo.
  • un espace d’ateliers, de conférences, débats, expositions et événements pour tous les publics : établissements scolaires, périscolaires, familles, associations, entreprises…
  • un café associatif qui propose des produits bio et locaux et des ateliers, la possibilité de coworking à l’usage de startuppers des métiers de l’environnement.

 

Des animations ludo-éducatifs programmées toute l’année pour les scolaires et tous les publics

Plusieurs expositions sont d’ores et déjà à l’affiche.

L’exposition Action contre la faim propose un parcours pédagogique pour découvrir l’impact de nos modes d’alimentation, comprendre les liens entre le climat et la faim dans le monde. 

« Tout commence par l’achat d’une tomate en France, en plein hiver et en provenance du Maroc…. » À voir aussi, Évasion : cette exposition originale réunit exceptionnellement 22 photographes professionnels boulonnais de grand talent. On pourra voir aussi les œuvres de Floriane de Lassée dans une série intitulée « How Much Can You Carry ? », née de sa fascination pour les filles de marcheurs portant des charges aussi variées que volumineuses le long des routes africaines. Enfin, la série de photographies « Les cabanes de nos grands-parents » nous entraîne à la rencontre des anciens à travers le monde. Des portraits signés Nicolas Henry.

 

Première projection publique de Carnet du Groenland le vendredi 25 mars à l’espace Bernard-Palissy

La projection de ce documentaire passionnant produit par TF1 et Ushuaïa TV sera la toute première en public depuis sa réalisation.

Ce 52’ intitulé « Carnet du Groenland, le réchauffement à Ittoqqortoormiit », un film de Michel Izard, raconte comment le petit village d’Ittoqqortoormiit, sous le 70e parallèle nord, est une des premières victimes du réchauffement climatique. Michel Izard et Bertrand Lachat ont suivi le travail du Boulonnais Vincent Hilaire, créateur du projet Greenlandia, initiative pédagogique et scientifique sur le climat sur les traces du Commandant Charcot.

Le commandant Charcot, l’initiateur des expéditions polaires françaises, a conduit entre 1925 et 1935 8 missions scientifiques dans le fjord du Scoresby Sund. Et c’est là qu’une autre

légende du monde polaire, Paul-Émile Victor, a eu son premier contact avec le Groenland et ceux que l’on appelait alors les esquimaux. Carnet du Groenland (montage de Jean-François Jouanne) raconte cette immersion dans un paradis qui fond.

En présence de Daphné Victor, fille du grand explorateur. Espace Bernard-Palissy. Entrée libre sur inscription sur le site de la Ville boulognebillancourt.com

 

Portes ouvertes et activités en continu le samedi 26 mars 

L’ensemble de cette journée très familiale sera placé sous le signe de la découverte avec de nombreuses animations en continu pour petits et grands, ateliers ludiques.
Ainsi, de 10 h à 18 h seront proposés des stands de sensibilisation sur l’alimentation, le climat et l’eau. De 14 h à 19 h, sensibilisation aux mobilités douces, et de 14 h à 17 h 30, des ateliers sur la prévention des déchets. Le film 2040, de Damon Gameau, sera projeté à partir de 16 h 30.

Inauguration officielle à 11h par Le Maire.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0