Mediaterre

Plus de visibilité pour les actions du Réseau des parlementaires africains sur les changements climatiques.



  • Le Réseau des parlementaires africains sur les changements climatiques (Reppacc) et le Programme national de développement participatif (Pndp) ont signé le 24 juin 2014 à Yaoundé au Cameroun, une convention de partenariat qui permettra de rendre plus visible leurs actions dans le domaine des changements climatiques. Cette convention concerne aussi bien les actions mises en œuvre auprès des communes dans le cadre de cette lutte conte les changements climatiques que la formation des acteurs impliqués dans la lutte contre les changements climatiques.

    En effet, le Programme national de développement participatif (Pndp) appuie la maitrise d’ouvrage des communes et notamment sur les questions de développement durable et de changements climatiques. Ce programme a ainsi reçu de la France, grâce aux ressources C2D, 1,9 milliards de Fcfa dont une partie sera consacrée au financement des projets des communes dans le cadre de la stratégie national Redd du ministère de l’Environnement et de la protection de la nature.

    Le Réseau des parlementaires africains sur les changements climatiques dans sa posture de sensibilisateur espère donc que la signature de cette convention permettra de multiplier les campagnes de reboisement et de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement, notamment auprès des agriculteurs et des paysans.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0