Mediaterre

Le Groupe de Travail sur la Gouvernance Forestière lance ses activités



  • La session inaugurale des Comités d’Experts du Groupe de Travail « Gouvernance Forestière » d’Afrique Centrale (GTGF), s’est tenue à Douala au Cameroun du 29 au 30 juillet dernier. Les travaux étaient organisés par le secrétariat exécutif de la COMIFAC et l'appui financier de la CEEAC à travers le programme ECOFAC V financé par l’Union Européenne, le projet MSP de la Banque Mondiale, la JICA et la GIZ.

    L’objectif de cet atelier qui a rassemblé 63 participants, était de lancer le fonctionnement du Comité d’Experts du GTGF et d’assurer l’appropriation des missions de ces comités par ses membres. Les exposés en plénière ont porté sur les thèmes suivants : l’organisation, le fonctionnement, le rôle des acteurs institutionnels clés et la feuille de route du GTGF;  la durabilité de la foresterie en Afrique Centrale grâce à la lutte contre la corruption; la méthodologie d’élaboration de la cartographie des risques de corruption dans le secteur forestier ; les résultats préliminaires de l’étude sur le bilan des APV FLEGT en Afrique Centrale; et les études sur les impacts sociaux de la certification du FSC et sur le secteur artisanal du bois en RDC. Les travaux de groupe ont porté sur les cinq domaines prioritaires inscrits dans la feuille de route du groupe de travail à savoir les politiques et législations, la légalité et certification forestière, la transparence et lutte contre la corruption dans le secteur forestier, le secteur artisanal et informel du bois et la gestion décentralisée des forêts.

    Au terme des travaux, les participants ont formulé les recommandations suivantes :

    1. Que des mesures appropriées soient prises pour mobiliser davantage les partenaires techniques et financiers, en vue de la réalisation des activités planifiées par l’ensemble des comités d’experts ;

    2. Que le facilitateur principal du GTGF joue pleinement son rôle d’encadrement pour accompagner les leaders thématiques dans l’animation des comités dont ils ont la charge ;

    3. Que les comités d’experts tiennent compte des missions de la COMIFAC et d’autres institutions partenaires lors de la réalisation de leurs activités ;

    4. Que la facilitation du GTGF intègre dans une feuille de route consolidée et harmonisée, toutes les propositions d’enrichissement qui figurent dans les plans d’actions élaborés par les comités d’experts ;

    5. Que les mandats des experts au GTGF soient évalués régulièrement en fonction de leur contribution aux activités en vue des ajustements conséquents ;

    6. Qu’un atelier de restitution élargie des résultats de l’étude-bilan sur les APV/FLEGT dans le bassin Congo soit organisé avant le Conseil des Ministres de novembre 2014 ;

    7. Que la feuille de route du comité d’experts sur les politiques et législations forestières puisse être enrichie avec une action supplémentaire portant sur le partage d’expériences relatif à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et législations forestières d’Afrique centrale ;

    8. Que le Centre technique de la foresterie communale au Cameroun puisse être saisi pour sa participation en qualité de chef de file de la sous-thématique foresterie communale ;

    9. Que la feuille de route du GTGF puisse être enrichie avec des indicateurs de résultats afin d’évaluer le niveau de mise en œuvre des résultats au terme des échéances prévues.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0