Mediaterre

COP 23 : l'initiative Forêt de l'Afrique centrale relancée à Bonn



  • L’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (Cafi) a fait parler d’elle ce 16 novembre, au Pavillon France à Bonn, à l’occasion de la 23e conférence sur le climat. Une opportunité pour les ministres en charge de l’environnement de différents pays d’Afrique centrale de faire le point de deux années de ses actions et de faire le point sur les avancées ainsi que des défis auxquels fait face la sous-région. Notamment la déforestation qui s'accélère dans la région.

    Organisé sous l’égide du ministre d’Etat français, ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, ce forum ministériel a permis au Gabon, au Congo, au Cameroun et autres de réitérer l’engagement d’atteindre les objectifs fixés dans l’accord de Paris et a rappelé les points inscrits dans différents cadres nationaux d’investissement validé par le Conseil d’administration CAFI. Lequel cadre prévoit un financement de 18 millions de dollars pour la valorisation et la préservation des forêts du Bassin Congo. Organisée en marge de la COP 23, cette réunion ministérielle ouvre la présidence française du Conseil d’administration de CAFI.

    En sus de pays du Bassin du Congo comme le Gabon, la République centrafricaine (RCA), la République démocratique du Congo (RDC), le Cameroun, la République du Congo, et la Guinée équatoriale) L’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI) connait l’appui de l’Allemagne, la France, la Norvège, le Royaume-Uni, l’Union européenne et le Brésil).Ils sont un statut de donateur.

     [CdP23-climat]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0