Mediaterre

Projet " filets sociaux " du Cameroun : la Banque mondiale octroie plus 30 milliards de Fcfa pour la période 2018-2023



  • La 14ème session du Comité de pilotage du Projet de sécurité sociale du Cameroun qui s’est tenue à Yaoundé du 19 au 20 décembre 2017 a débouché sur l’octroi au Cameroun d’une enveloppe d’un peu plus de 30 milliards de Fcfa pour la poursuite du projet jusqu’en 2023. Ce projet lancé en novembre 2013 afin de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire dans la commune de Souledé-Roua (Extrême-Nord), présentée comme étant la plus pauvre du pays et qui a permis de toucher 2 000 ménages, s’est depuis lors étendu à d’autres régions du pays.

    C’est ainsi que la 2ème phase a été lancée avec l’appui de l’Association Internationale de Développement (Ida) qui a mobilisé 25 milliards de Fcfa avec plus de 8 000 ménages accompagnés. La troisième phase qui va bientôt démarrer sera plus large et concernera également les populations des zones qui accueillent les réfugiés, notamment dans la partie septentrionale du Cameroun ainsi que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays. Sept régions sur dix seront ainsi concernées. Dans le cadre de ce projet, chaque bénéficiaire reçoit, pendant une période de 24 mois, des transferts d’argent de 20 000 Fcfa tous les deux mois, et 80 000 Fcfa les 12ème et 24ème mois, soit une enveloppe globale de 360 000 Fcfa.

    Le Projet « filets sociaux » a pour objectif de financer la création d’un système de filet de sécurité sociale de base, y compris le pilotage de programmes de transferts monétaires ciblés et de travaux publics pour les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables dans les régions participantes sur le territoire du bénéficiaire.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0