Mediaterre

La question de l'occupation des abords de l'autoroute Yaoundé-Nsimalen préoccupe



  • Au Cameroun, le ministère de l'Habitat et du Développement urbain, anticipe sur l'occupation des abords d'une autoroute encore en construction et devant relier le centre urbain de Yaoundé à l'aéroport international situé en périphérie. Le ministre Jean-Claude Mbwentchou a lancé, lui même, à Yaoundé, le 23 avril dernier, une étude portant l'aménagement du corridor de 500 mètres de part et d'autres des 10 km de la partie rase campagne de cette autoroute. Soit environ la moitié de la distance que couvre cette infrastructure.

    L'étude qui va être menée avec l'appui d'ONU Habitat, les contributions des communes, et l'expertise de la société historique d'aménagement des terrains urbains au Cameroun, la Maetur, vise la maîtrise du développement spatial des communes traversées par l’autoroute; la garantie de la sécurité des personnes et des biens aux abords de l’autoroute. "L’étude d’aménagement du corridor urbain des abords de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen s’inscrit dans le cadre de la recherche des réponses appropriées à ces défis à travers une démarche scientifique qui est l’élaboration de plans des secteurs des communes traversées par cette autoroute", a précisé Jean-Claude Mbwentchou.

    Pour leur faisabilité, ces études bénéficieront de l’appui technique d’ONU-Habitat qui travaillera en collaboration avec la Mission d’aménagement et d'équipement des terrains urbains et ruraux (MAETUR), conformément aux clauses de l’accord de contribution signé le 16 février 2016.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0