Mediaterre

Le parvovirus tue une lionne au Jardin zoologique et botanique de Mvog-Beti à Yaoundé (Cameroun)



  • Suite à une infection causée par le parvovirus, le Jardin zoologique et botanique de Mvog-Betsi à Yaoundé, a perdu un de ses félidés (une lionne), le 30 avril 2018.

    Les parvovirus sont de la famille virale qui entoure de petits, non-enveloppés, isométriques virus d’ADN (acide désoxyribonucléique) avec les génomes linéaires et monocaténaires.

    Dans un communiqué, la déléguée régionale des Forêts et de la Faune pour le Centre, Mme Gisèle Tsangue, garantit que «le virus transmis par contagion n'est pas zoonotique».

    Non sans relever que «Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour assurer le bien-être des autres lions du zoo».

    Ouvert en 1951, le parc zoo-botanique de Mvog-Betsi est principalement riche en primates et fauves.

    En son sein, on rencontre une importante flore, une piscine, des aires de jeu et un restaurant pour les visiteurs.

    Les principales espèces de primates rencontrées sont : le mangabey agile, babouin, le cercopithèque de Brazza, le drill, le mangabey à joues blanches, le mandrill, le vervet tantale, le patas, le mangabey couronné...

    C’est un cadre idéal pour le tourisme au centre même de la capitale politique du Cameroun (Yaoundé).

    Pour mémoire, d’une superficie de 2,0647 hectares, le zoo de Mvog-Betsi compte une trentaine d’espèces animales (mammifères, oiseaux et reptiles) et 36 espèces végétales, parmi lesquelles les Caesalpiniaceae.

    D’après les responsables de ce cadre qui participe de la conservation de la biodiversité, il est recensé 69 718 (2012) visiteurs par an.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0